CanadiensHockeyLNH

Cole Caufield, déjà l’homme des grandes occasions

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeune Cole Caufield adore les moments dramatiques pour se démarquer dans la LNH. Ce dernier a déjà participé à quatre moments importants de la saison du Canadien et il n’a disputé que 19 matchs en carrière dans le circuit.

Qui ne se souvient pas de son premier filet en carrière dans la LNH lorsqu’il a fait dévier la passe de Jeff Petry en prolongation face aux Sénateurs d’Ottawa le 1er mai dernier. Il avait démontré toute une vision de jeu pour se cacher derrière son couvreur et faire dévier le disque avec ses excellentes mains.

Son deuxième moment dramatique s’est aussi produit en saison régulière contre les Maple Leafs de Toronto le match suivant (3 mai) son premier filet en carrière, démontrant tout son talent pour lancer la rondelle en décochant un lancer voilé qui a joué le gardien Jack Campbell et procuré une victoire en prolongation pour un deuxième match consécutif.

On peut maintenant sauter en séries éliminatoires lors du 5e match de la série contre Toronto, alors que cette fois-ci, Caufield s’est transformé en passeur sur la séquence en prolongation. Suite à un revirement d’Alex Galchenyuk pour s’amener à 2 contre 0 contre le gardien, Caufield a remis la rondelle à Nick Suzuki pour marquer le but victorieux. Ce qui permettait au Canadien d’entamer une séquence de 7 victoires de suite et de rester en vie de justesse face aux Maple Leafs. Un moment intense pour les deux jeunes joueurs.

Et bien sûr, il ne faut pas oublier le merveilleux jeu préparé par le #22 lors du 4e match contre les Jets de Winnipeg lundi soir. Alors qu’on se trouvait à un but en prolongation de compléter le balayage, Caufield a envoyé une passe parfaite à Tyler Toffoli devant le filet pour éliminer l’équipe adverse sur ce filet victorieux. On n’a donc encore pu voir le merveilleux sourire du jeune homme qui sait répondre quand le moment est important.

Bref, il n’a peut-être que 20 ans à sa première saison dans la LNH, mais il semble déjà faire sa place dans l’alignement du Canadien avec un sang-froid incroyable dans les moments critiques. Vraiment, il est tout un joueur et la bonne nouvelle, c’est qu’il commence à peine sa carrière. Le Tricolore pourra donc compter sur lui pour bien longtemps.

Article précédent

Le Lightning rejoint le Canadien au 3e tour

Article suivant

Toronto rend hommage au Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *