CanadiensHockeyLNH

Corey Perry a gagné sa place dans l’alignement

Même si Joel Armia faisait le travail avant sa commotion cérébrale, son remplaçant Corey Perry semble avoir gagné sa place dans l’alignement. Oui, Perry est clairement plus lent que par le passé, mais son expérience et son talent brut sont clairement supérieurs à la moyenne de la LNH. C’est rare que l’on peut dire ça, mais une blessure a aidé le Canadien à ouvrir la porte à d’autres joueurs.

Chaque fois que le vétéran de 35 ans se présente en contre-attaque et en zone offensive, il se produit quelque chose de positif pour le Canadien. On cause des revirements et on obtient des chances de marquer. Le #94 ne rejoindra certainement plus les 50/60 points par saison, mais il sait ce qu’il doit faire pour aider son équipe, totalisant donc déjà 3 points en 4 parties. C’est très respectable pour un joueur qui ne devait pas vraiment jouer cette année. Regardez son jeu magnifique pour Jeff Petry hier soir pour récolter son 800e point en carrière.

Bien sûr, Perry ne sera jamais utilisé comme Armia en désavantage numérique, mais présentement, l’infériorité numérique fait le travail malgré l’absence du Finlandais et on peut donc conserver plus d’offensive avec Perry au détriment du jeu défensif et de la vitesse. C’est pourquoi avec la séquence positive du Canadien, l’ancien des Ducks d’Anaheim sera très difficile à mettre de côté puisqu’il en apporte beaucoup à Tyler Toffoli et Jesperi Kotkaniemi.

Armia a donc tout le temps du monde pour récupérer de sa blessure actuellement et on ne se pressera pas pour le ramener dans l’alignement. Un autre point positif du Canadien en début de saison est donc Corey Perry.

Article précédent

Jeff Petry au sein de l'élite de la LNH

Article suivant

Alexander Romanov laissé de côté ce soir ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *