CanadiensHockeyLNH

D’autres fleurs pour Christian Dvorak

La nouvelle acquisition du Canadien, Christian Dvorak a reçu des fleurs de la part de son ancien entraineur-chef des Coyotes Rick Tocchet. Selon lui, l’Américain est ce genre de joueur de la LNH qui vous fait gagner des matchs grâce à sa contribution.

Appartenant maintenant au Tricolore, Dvorak sera probablement utilisé sur le deuxième trio de l’équipe dans le rôle que campait Phillip Danault et il risque de faire le travail avec efficacité. L’an dernier, sa contribution en défensive face aux meilleurs joueurs du circuit a permis aux Coyotes de rester dans le coup.

« C’est un rôle dans lequel nous l’avons utilisé lorsque nous avons perdu Stepan et Richardson. Je vais être honnête, il nous a gardés dans les matchs, et nous avons gagné quelques matchs parce qu’il a neutralisé les meilleurs joueurs adverses. Il y avait de très bons joueurs de centre dans notre section et il a fait du très bon travail pour les neutraliser. » Tocchet

Déjà que Danault était excellent sur les mises en jeu, Dvorak possède le même talent au centre, lui qui a remporté 52,1 % de ses 1062 mises au jeu l’an passé. Il risque de le démontrer souvent cette saison à Montréal. On peut dire que l’athlète de 25 ans aura du pain sur la planche, mais c’est certainement un défi qui l’intéressera. C’est offensivement qu’on espère que Dvorak fera le travail.

« Quand il est au sommet de sa forme, il marque des buts autour du filet. Si vous regardez beaucoup de ses buts, il est à 15 pieds. Il décoche rapidement, mais il obtient aussi beaucoup de retours après des tirs de la pointe. Ce sont des buts importants. Ce sont des joueurs difficiles à trouver, ce type de joueurs qui sont prêts à entrer dans le demi-cercle souvent.»

Bref, on espère qu’il sera justement en pleine forme et qu’il atteindra des sommets personnels en carrière. De bons mots de la part de son ancien entraineur-chef.

Article précédent

Analyse 32 en 32 : Rangers de New York

Article suivant

RDS sera le diffuseur officiel du Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *