CanadiensHockeyLNH

Dossier Kotkaniemi : L’idée venait du propriétaire

Le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, Tom Dundon n’avait pas apprécié lorsque le Canadien avait fait une offre hostile à Sebastian Aho. On sentait sa frustration à l’époque et son intention future semblait vouloir se transformer en vengeance.

Deux ans plus tard, ce dernier a donc sauté sur l’occasion avec Jesperi Kotkaniemi pour se venger parfaitement du Tricolore et il s’est donc mêlé de la portion administrative de son organisation pour faire bouger les choses.


On pourrait donc en vouloir au directeur général Don Waddell, un ancien assistant à Marc Bergevin d’ailleurs, pour cette décision, mais si son patron (Dundon) lui a ordonné de faire cette offre, on peut facilement comprendre la situation. Habituellement, il y a toujours beaucoup plus de respect entre les DG de la ligue.

À la base, l’offre hostile à Kotkaniemi était de bonne guerre et tout le monde a le droit de prendre cette décision dans le circuit. Toutefois, on peut dire que de le faire sous forme de provocation sur les réseaux sociaux manquait vraiment de professionnalisme. Pas besoin de dire au monde entier que c’était pour se venger et surtout pas en offrant un montant de 20 $ (numéro d’Ah0) comme bonus à la signature.

Maintenant, on ne sait toujours pas si le Canadien égalera l’offre et si la vengeance fonctionnera pour Dundon puisqu’il pourrait devoir payer un joueur beaucoup trop cher à 6,1 M$ au lieu de 2 M$. Ce qui pourrait placer les Hurricanes dans l’embarras et c’est aussi là que Dundon est allé trop loin. Simplement pour se faire plaisir en se moquant d’une autre équipe.

Article précédent

Analyse 32 en 32 : Flames de Calgary

Article suivant

Jesperi Kotkaniemi a déjà enlevé le Canadien de ses réseaux sociaux

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *