CanadiensHockeyLNH

Est-il temps de mettre un terme à l’ère Carey Price ?

On va se le dire, le gardien Carey Price connait encore des moments plutôt difficiles avec le Canadien cette saison. Gagne ou perd, Marc Bergevin semble vouloir y aller jusqu’au bout avec son gardien numéro un.

Bien qu’au moment de la signature de son gros contrat de 10,5 M$ par saison en 2018 Price avait remporté le trophée Hart et Vézina, il n’a pas été très bon depuis ce temps. On parle d’une moyenne cumulée de 2,66 buts par match et une efficacité de ,912% avec un dossier de 67-52-15 en 135 parties. On va s’entendre pour dire qu’il n’a rien cassé depuis le début de ce gros contrat.

Bon, il serait peut-être précipité de considérer à échanger Price le plus rapidement possible, mais n’oublions pas qu’il est maintenant âgé de 33 ans et que ses meilleurs années semblent derrière lui. Il faudrait pratiquement en profiter tout de suite avant qu’il perdre sa vraie valeur sur le marché. Cependant, sa clause de non-mouvement complète doit absolument être levée pour pouvoir le laisser partir. C’est le gros hic de cette situation à considérer.

Il est certain qu’il y aurait aussi plusieurs équipes qui ne voudraient pas payer autant d’argent pour un gardien et le Canadien devrait ainsi conserver une partie du salaire. Cependant, on pourrait assurément libérer assez d’argent pour éventuellement mettre la main sur un vrai joueur d’impact qui n’est pas un portier pour marquer plus de buts. Peut-être même dans une transaction avec Price que ce joueur important pourrait se greffer au groupe.

Pendant ce temps, on conserverait Jake Allen jusqu’à la fin de son contrat et si l’on voit que Cayden Primeau n’est pas tout à fait prêt à assumer le poste dans la LNH, on reste avec Allen. D’ici deux saisons, Primeau sera assurément plus mature pour ce poste, après du temps dans la Ligue Américaine.

Repêché en 2005 par le Tricolore, l’ère Carey Price a réellement commencé en 2007 lorsqu’il est devenu le premier gardien de l’organisation devant Jaroslav Halak. Ce qui veut dire que ça fait pratiquement 15 ans que l’on se trouve dans ce cycle répétitif qui pourrait peut-être bien être expiré. On gagne plus de matchs que prévue année après année avec lui et on repêche trop bas par la suite. Les données sont faussées dans un certain sens et ça change les plans de l’organisation à chaque fois.

J’ai donc l’impression qu’il est vraiment temps de tourner la page avec lui et de débuter la nouvelle ère.

Article précédent

Congédier Claude Julien était décidé depuis quelques jours

Article suivant

Marc Bergevin ne rencontrera aucun candidat durant la saison

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *