CanadiensHockeyLNH

Geoff Molson attendait-il ce moment précis pour signer Bergevin ?

Le président du Canadien Geoff Molson voulait-il éviter de perdre encore la face en signant Marc Bergevin avec un nouveau contrat ?

Alors qu’un rapport frappant concernant une histoire d’agression sexuelle cachée en 2010 chez les Blackhawks de Chicago a été publié hier, Bergevin faisait partie des personnes sous enquête dans ce dossier. Il a été dans l’organisation a l’époque, mais l’enquête a prouvé qu’il n’était pas au courant finalement.

Toutefois, c’est peut-être l’une des raisons qui explique pourquoi le Canadien ne lui a toujours pas offert de nouvelle entente. On souhaitait attendre le résultat du rapport pour éviter de signer quelqu’un qui est accusé dans ce dossier.

Imaginez maintenant si le Tricolore venait d’offrir un contrat à Bergevin et que celui-ci est au centre de cette enquête. Disons que ça aurait difficilement passé dans la gorge des journalistes et amateurs. Surtout que l’organisation du Canadien a été beaucoup critiqué lors du dernier repêchage avec la sélection de Logan Mailloux, accusé en Suède pour avoir partagé des photos nues d’une compagne sans son consentement. Le CH aurait été considéré comme une équipe qui encourage ce genre de gestes pratiquement en ayant déjà signé Bergevin.

C’est loin de vouloir dire que c’est la raison de cette longue attente de contrat pour Bergevin, mais ce serait assez logique. On peut donc passer à une autre histoire et régler ces négociations dès maintenant chez le Canadien. Concernant le dossier des Hawks, on est à l’abri d’un autre scandale à Montréal, alors que cela pourrait être tout le contraire avec Joel Quenneville en Floride et Kevin Cheveldayoff à Winnipeg qui sont menacés de perdre leur emploi prochainement.

Article précédent

Joel Quenneville pourrait perdre son emploi

Article suivant

Jean-François Houle se défend pour Michael McNiven

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *