CanadiensHockeyLNH

Jesperi Kotkaniemi pourrait passer du temps sur le Taxi Squad

Si on se fit au journaliste François Gagnon, le Canadien pourrait placer Jesperi Kotkaniemi sur l’équipe de réserve souvent cette saison. Il s’agirait évidemment d’une stratégie économique, bien plus qu’en raison d’un manque de productivité sur la patinoire.

Alors que le Tricolore compte sur seulement 708 000 $ d’espace sous la masse salariale et que chaque joueur sur le Taxi Squad ajouté sur la formation régulière, sera ajouté à la masse, l’organisation ne pourrait même pas monter un seul joueur pour le moment (0 $ sur le Taxi Squad) . Étant donné que Jake Evans, Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi et Alexander Romanov sont les seuls joueurs exemptés du ballottage en les plaçant dans l’équipe de réserve, l’un de ces joueurs sera donc descendu chaque jour sans match de l’équipe, afin d’économiser le plus d’argent possible au fil de la saison.

Il faut savoir qu’avec Kotkaniemi à l’extérieur de l’organigramme de la LNH, le Canadien sauverait un total de 7974 $ par jour puisque c’est lui qui possède le plus gros des salaires des joueurs protégés du ballotage. Rapidement, ça semble bien peu, mais pour ajouter Perry ou Frolik (avec 750 000 $ de marge), cela va prendre environ 6 jours de congé (environ 48 000 $) avant de pouvoir les avoir. Et encore plus de temps pour un Ryan Poehling qui commande 925 000 $.

À noter qu’un joueur qui a récemment passé par le ballotage ne sera pas de retour au ballotage en passant du Canadien à l’équipe de réserve, à moins d’avoir disputé au moins dix matchs dans la LNH. Ainsi, ce serait donc une bonne stratégie à employer pour jouer un peu avec la masse salariale. Le jour de match, KK serait évidemment de retour dans l’alignement.

 

Article précédent

Elliotte Friedman renchérit sur Pierre-Luc Dubois et le Canadien

Article suivant

Le Canadien dévoile son alignement 2021

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *