CanadiensHockeyLNH

Jiri Sekac revient sur son passage à Montréal

Lorsqu’il s’est amené avec le Canadien en 2014, l’attaquant Jiri Sekac avoue qu’il ne prenait pas son poste au sérieux. C’est que son parcours vers la LNH a débuté alors qu’il était prisé par plusieurs équipes grâce à une solide saison dans la KHL avec 28 points en 47 matchs.

Il croyait donc que sa carrière dans le circuit Bettman serait facile et il ne l’a pas prise au sérieux. On comprend largement puisqu’il connaissait du succès comme joueur de troisième trio avec 12 points à ses 26 premières rencontres en carrière. Puis, ça s’est rapidement gâté avec 4 points à ses 24 parties suivantes.

«J’ai été stupide pendant un bout de temps. Je croyais que ce n’était pas de ma faute, que l’on ne me donnait pas assez de chances de me faire valoir. Avec l’âge et l’expérience, j’ai compris aujourd’hui…» Sekac

Le joueur tchèque avoue donc qu’il sortait souvent pour faire la fête après ses matchs et qu’il n’était pas un enfant de coeur. C’est probablement la raison qui explique pourquoi le Canadien l’a échangé aux Ducks d’Anaheim dans la même saison. Il est revenu à Anaheim l’année suivante pour passer des Blackhawks, aux Coyotes et ensuite retourner rapidement en Russie dans la KHL.

Une courte carrière de 108 matchs dans la LNH se sera donc conclue en seulement 2 ans. Maintenant âgé de 29 ans, Sekac réalise la chance qu’il a perdue en ne prenant pas son opportunité au sérieux et il doit certainement le regretter.

« Je ne me comportais pas comme un professionnel. Je pensais que c’était facile pour moi de jouer dans la LNH. Je n’ai pas suffisamment apprécié cette chance.» Sekac

Cette saison, il se retrouve en ligue nationale Suisse avec 17 points en 27 matchs à Lausanne. Il est le deuxième meilleur pointeur de son équipe. Il est maintenant avec sa famille de deux enfants (trois ans et deux mois) et se dit très heureux. Il n’est pas dans la LNH, mais a quand même connu une belle carrière.

Article précédent

Les Maple Leafs et les Blackhawks transigent

Article suivant

Augmentation du plafond salarial dans la LNH

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.