CanadiensHockeyLNH

La fin entre Alexandre Alain et les Canadiens

L’organisation des Canadiens de Montréal a annoncé par l’entremise de son directeur général Marc Bergevin que l’attaquant Alexandre Alain ne se rapportera pas à l’équipe pour le camp d’entrainement puisqu’il poursuivra ses études à temps plein.

Son contrat sera donc résilié. Pour s’y faire, le Canadien va mettre son nom au ballotage inconditionnel. Bergevin a assuré que la séparation entre Alain et l’organisation s’est faite d’un accord mutuel. Le Québécois de 23 ans remet donc en question son avenir dans le hockey professionnel pour mettre les études de l’avant.

« Alexandre incarne plusieurs valeurs qui sont importantes pour notre équipe. En plus d’avoir une attitude irréprochable et d’être un fier compétiteur, il est un excellent coéquipier apprécié de tous. Je lui souhaite la meilleure des chances dans la quête de ses objectifs », a affirmé le directeur général des Canadiens.

Rappelons que le principal intéressé avait signé un contrat d’entrée de trois ans et 753 333 $ annuellement le 24 avril 2018. Cette saison devait donc être la dernière de cette entente. Il serait devenu joueur autonome avec compensation au terme de la présente campagne.

En deux saisons avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine de hockey (LAH), Alain a amassé 52 points, dont 19 buts en 132 parties. Il s’était notamment mérité le prix d’excellence et du mérite Guy-Lafleur en 2018, un honneur remis année après année aux joueurs étudiants s’étant démarqués du point de vue sportif et académique.

Auparavant, il n’avait jamais été repêché dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Lors de son passage dans la LHJMQ, le joueur de centre a porté l’uniforme des Olympiques de Gatineau et de l’Armada de Blainville-Boisbriand, équipe pour laquelle il a été le capitaine sous les ordres de l’entraineur-chef actuel du Rocket, Joel Bouchard.

Article précédent

Un changement d'air pour Pierre-Luc Dubois ?

Article suivant

Pierre-Luc Dubois signe avec les Jackets

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *