CanadiensHockeyLNH

La présence d’Alex Burrows se fait sentir

Avant le congédiement de Kirk Muller, l’avantage numérique du Canadien n’allait tout simplement nul part depuis quelques rencontres. Ce dernier a été remplacé par Alex Burrows et son arrivée a complètement changé le visage de l’équipe avec un homme en plus.

Évidemment, le vent de fraicheur avec un nouvel entraineur à ce chapitre vient peut-être influencer les statistiques récentes de l’équipe, mais le Tricolore a marqué 5 buts en 11 occasions (45%) depuis que Burrows organise l’avantage numérique. Quand on pense que les meilleures équipes de la ligue sont à environ 30 %, on peut dire que c’est très solide puisque ça va baisser un moment donné. Cependant, depuis le 24 février, on possède la meilleure efficacité de la ligue.

Auparavant, avec Muller, le Canadien était à seulement 18,2 % d’efficacité au 20e rang de la LNH. On était souvent trop prévisible dans nos décisions et c’était difficile en général. On semble maintenant voir un peu plus de créativité par les joueurs, alors que le plus gros problème de l’équipe était surtout d’entrer dans le territoire offensif. Tout le monde contribue et ça rend l’équipe plus menaçante.

Bref, ça prouve seulement que l’on avait certainement besoin d’une bonne dose de changements dans la mentalité de l’avantage numérique et ça fonctionne bien présentement.

Article précédent

Ryan Getzlaf pourrait-il rejoindre Perry à Montréal ?

Article suivant

Les Islanders sont invincibles à la maison

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *