CanadiensHockeyLNH

Le Canadien, autant de buts en désavantage numérique que l’an passé

Vraiment tout fonctionne pour le Canadien depuis le début de la saison et particulièrement en désavantage numérique.

Après seulement 7 rencontres, l’unité d’infériorité numérique a déjà marqué 5 buts pour contre-attaquer. Cette récolte égalise déjà le sommet de l’équipe l’an dernier, alors qu’on avait été moins impressionnant la saison dernière.

Cependant, cela s’explique aussi légèrement par le fait que le Tricolore écope beaucoup trop de pénalités avec une moyenne de 5,46 par match pour un total de 39. On devra aussi être plus efficace avec une récolte de 78,7 % cette saison pour écouler les pénalités.

D’ailleurs, cette excellente récolte nous permet de découvrir que tous les joueurs contribuent aux succès de cette équipe puisque Jake Evans, Artturi Lehkonen et Joel Armia sont tous des joueurs de soutien pendant que Tyler Toffoli a ajouté 2 autres buts. Signe que tu ne dois pas absolument jouer dans les meilleures situations pour aider ton équipe à gagner des matchs.

Pour comparer avec les autres équipes de la LNH, trois formations ont deux buts en désavantage numérique. Le Canadien est donc aisément au sommet avec son total de 5. L’an passé, les Sénateurs ont terminé au premier rang avec 13 buts dans cette situation.

Article précédent

Alexis Lafrenière inscrit son premier point en carrière

Article suivant

Sportsnet place le Canadien au 1er rang

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *