CanadiensHockeyLNH

Le Canadien demeurera à huit-clos jusqu’au 13 février

Même si le Canadien pourra accueillir 500 partisans par match à partir du 7 février, l’organisation restera à huit-clos jusqu’au 13 février.

Étant donné que la limite permise fait en sorte que l’on pourrait remplir le Centre Bell à seulement 2,5% de sa capacité, le Canadien considère que ce n’est pas assez avantageux d’ouvrir ses portes à une poignée de partisans, tout en respectant les mesures sanitaires imposées. Les coûts engendrés à tout ça seraient plus élevés que de simplement rester à huit-clos. Ça ne semble donc pas être un moyen de faire pression sur les décisions du gouvernement, mais ça couterait trop d’argent pour si peu de gens.

On espérait pouvoir remplir environ 50% de l’amphithéâtre avec 10 000 partisans, mais le gouvernement provincial n’a pas ouvert la porte à cette possibilité. Ainsi, selon Alexandre Tourigny à RDS, il n’y aura pas de match au Centre Bell devant des partisans avant le 13 février inclusivement au minimum.

La sélection des 500 amateurs auraient également été très compliquée et on ne semblait pas vouloir s’embarquer dans cette situation non plus chez le Canadien. On se serait compliqué la vie pour si peu. Ça ne vaut pas la peine.

Article précédent

Cayden Primeau n'est pas encore prêt pour la LNH

Article suivant

Mise à jour des blessés chez le Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.