CanadiensHockeyLNH

Le Canadien sert une leçon aux Canucks

À l’occasion du 3e match à domicile, le Canadien a signé un gain de 6-2 sur les Canucks de Vancouver ce soir. La troupe de Claude Julien remporte ainsi un troisième match de suite contre Vancouver et cette fois-ci, c’était sans équivoque avec un travail incroyable en échec-avant. Vancouver perd pour une première fois en 5 matchs.

Il n’y avait que 60 secondes jouées au match lorsque Nick Suzuki a profité d’une rondelle libre devant le filet pour donner les devants rapidement au Tricolore. Puis, Artturi Lehkonen s’est payé la traite à son 300e match en carrière, causant un revirement en désavantage numérique pour déjouer la gardien Braden Holtby d’une belle feinte. C’était le sixième but de l’équipe avec un homme en moins cette saison.

Le seul moment de réjouissances des Canucks est ensuite survenu quand Adam Gaudette a inscrit son équipe au pointage avec un lancer qui a dévié devant Carey Price. Cependant, le Canadien a repris son avance de deux buts avant de quitter pour le vestiaire, grâce à Jeff Petry qui a fait payer Vancouver sur un autre revirement causé par Lehkonen. Son lancer a touché le poteau pour traverser la ligne des buts.

Après un plus lent début de deuxième engagement, l’offensive du Canadien s’est remise au travail avec trois buts sans riposte. Brendan Gallagher en échappée, Jeff Petry (2e) sur une magnifique pièce de jeu de Corey Perry pour son 800e point en carrière et Tyler Toffoli en avantage numérique ont fait 6-1 après 40 minutes de jeu. Sur ce jeu, Petry a récolté un 11e point en 9 matchs cette saison, au sommet des marqueurs de l’équipe.

Pour l’entièreté de cette deuxième période, les attaquants du Tricolore étaient dans le visage des Canucks pour causer des revirements et obtenir des chances de marquer.

Au dernier tiers, les Canucks ont surtout semblé préparer le match de demain avec de nouvelles combinaisons et un peu plus d’énergie. Rien pour inquiéter le Canadien malgré le but de Jay Beagle.

Même si le sommaire du match ne l’indique pas autant que l’on pourrait le voir, c’est le travail en échec-avant des attaquants du Canadien qui a fait la grosse différence dans cette rencontre. Le trio de Nick Suzuki a entamé le travail dès sa première présence, alors que la quatrième unité a poursuivi le travail par la suite. Brock Boeser, JT Miller et Elias Pettersson sont tous -3 dans ce match.

L’énergie s’est transposée sur tout le banc, alors que la Sainte-Flanelle a servi une leçon aux Canucks ce soir. Si vous doutiez encore de l’offensive du Canadien cette saison, on compte maintenant 39 buts en 9 matchs pour la meilleure moyenne de la LNH avec 4,33 par rencontre.

Carey Price a tout simplement profité de la domination de ses coéquipiers pour avoir une soirée plus tranquille. Il a effectué 27 arrêts dans cette partie. Braden Holtby a eu une longue soirée avec 6 buts alloués sur 40 tirs.

Les deux équipes s’affronteront déjà pour une cinquième fois cette saison demain soir au Centre Bell. Disons que les deux formations vont commencer à se connaitre sur la patinoire.

Article précédent

Tony DeAngelo a joué son dernier match avec les Rangers

Article suivant

Steven Stamkos dépasse Martin St. Louis

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *