CanadiensHockeyLNH

Le grand gagnant est Alex Burrows

Dans toute la tempête de changement d’entraineur-chef chez le Canadien, Alex Burrows demeure le grand gagnant de cette décision. Ce dernier, qui était adjoint avec le Rocket de Laval, a hérité du même poste, mais avec le grand club dans la LNH. Une grande nouvelle pour lui.

Le Québécois aura aussi la tâche de relancer l’avantage numérique de l’équipe, alors qu’il remplacera Kirk Muller dans ce rôle. Cette facette de jeu connaissait des difficultés depuis plusieurs années et il sera important d’être plus efficace tout simplement. Un beau cadeau quand même pour Burrows.

Ce dernier a entamé sa carrière d’entraineur il y a seulement deux ans et déjà, il est hautement considéré par l’organisation du Canadien, mais aussi dans le monde du hockey. On dit de lui qu’il est un excellent enseignant de la «game» et que ce ne sera pas un problème pour lui de donner ses directives, même si la différence d’âge (39 ans) avec les plus vieux vétérans de l’équipe est très mince.

On parle d’ailleurs d’une nouvelle approche dans le coaching, alors que la méthode Claude Julien semblait surtout axé sur la veille méthode. La communication précise est maintenant la base pour les entraineurs de haut-niveau et on s’actualisera à ce chapitre. Burrows comme adjoint sera effectivement un changement dans cette direction, c’est certain.

Article précédent

Marc Bergevin ne rencontrera aucun candidat durant la saison

Article suivant

Thierry Henry quitte le CF Montréal

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *