CanadiensHockeyLNH

L’Impact d’Ilya Kovalchuk avec le Canadien

Sans aucun doute, le Russe Ilya Kovalchuk a complètement changé le visage du Tricolore récemment, alors que son impact a été indéniable avec l’équipe.

Il est arrivé dans l’organisation le 6 janvier dernier et il a tout de suite apporté son grain de sel avec l’équipe. On parle de 15 rencontres avec le Canadien pour une récolte de 12 points, dont 6 buts et 3 gagnants au total. Ce n’est pas pour rien que le Tricolore montre un dossier de 9-6 depuis son premier match, alors qu’on a subi trois défaites de suite à ses trois premières rencontres. Par la suite, l’équipe a commencé à gagner avec 9 victoires en 12 parties.

De match en match, sa valeur a augmenté sur le marché des transactions, mais maintenant, on se dit que l’organisation doit absolument conserver les services de l’attaquant de 36 ans pour le reste de la saison. Surtout que son apport offensif vient beaucoup aider la recrue Nick Suzuki dans son développement. Ce dernier est également beaucoup plus impressionnant dernièrement grâce à sa chimie avec le Russe.

Disons que l’impact de Kovalchuk est beaucoup plus important qu’à Los Angeles depuis 1 an et demi. Cette année, il a récolté seulement 9 points en 17 parties avec les Kings, alors qu’il a facilement battu ses marques personnelles à Montréal. On voit qu’il joue avec le sourire et qu’il est vraiment heureux de pouvoir évoluer dans un aussi gros marché de hockey. Probablement une situation qu’il vit pour la première fois de sa carrière, après Atlanta, New Jersey et Los Angeles.

Il n’est plus un marqueur de 40 buts par saison, mais à sa façon, il a vraiment relancé le Canadien cette saison, mais aussi sa carrière qui semblait vouloir se terminer lorsque les Kings ont racheté son contrat.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Shea Weber s'absentera pour quelques matchs

Article suivant

Max Domi aurait pu se retrouver avec les Penguins

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *