CanadiensHockeyLNH

Marc Bergevin garde espoir pour le Canadien

Hier soir, on a vu à quel point le Canadien aura un désavantage d’énergie de la foule pour sa série face aux Golden Knights de Vegas. Avec 18 500 spectateurs au T-Mobile Arena durant le match #1 et une spectacle d’avant-match à couper les souffles, on sait déjà de quel côté était l’énergie dans cette rencontre.

Du côté de Montréal on rappelle que, pour le moment, c’est toujours 2500 personnes qui pourront assister à chaque rencontre #3 et #4. On risque de demeurer à ce chiffre si le tout se confirme prochainement, mais le directeur général Marc Bergevin garde toujours espoir d’une réponse positive de la Santé publique du Québec pour augmenter le nombre d’amateurs dans le Centre Bell.

« Il y avait salle comble au T-Mobile Arena hier soir. Ce genre de foule a toujours un impact sur les joueurs à domicile. J’espère que nous pourrons augmenter le nombre de spectateurs au Centre Bell afin de vraiment ressentir l’effet du 7e joueur à Montréal.» Marc Bergevin

N’oublions pas que c’était la première fois en 15 mois que les joueurs du Canadien évoluaient devant une aussi grande foule et il est certain qu’ils ont été légèrement déstabilisés. Surtout que la foule n’était vraiment pas de leur côté. Peu importe le membre de l’organisation du Canadien, en passant par Dominique Ducharme et les joueurs, on souhaite tous avoir cet avantage marqué à domicile, comme les Golden Knights. Une pensée qu’Eric Staal a mentionné.

« Un amphithéâtre plein est un gros avantage pour l’équipe locale. Nous aussi, on aimerait jouer devant un amphithéâtre garni, parce que l’énergie que ça nous donnerait serait importante pour nous. On a fait beaucoup de progrès avec les vaccins et plus il y aura de spectateurs dans les gradins, mieux ce sera. C’est fou le momentum que ça pourrait nous donner.» Eric Staal

Ce dossier reste donc en développement.

Article précédent

Otto Leskinen quitte l'organisation du Canadien

Article suivant

Le Centre Bell pourra augmenter ses partisans

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *