CanadiensHockeyLNH

Marc Bergevin visera des choix au repêchage

Alors qu’on s’approche de la date limite des transactions, le directeur général Marc Bergevin a maintenant une bonne idée de son rôle durant cette journée. Selon Pierre LeBrun, le Canadien n’a pas encore pris sa décision, mais l’équipe risque fort probablement d’être du côté des vendeurs cette année.

Il faut évidemment demeure logique dans la course aux séries éliminatoires et à moins d’un virage à 180 degrés au cours des deux prochaines semaines, on sait que le Tricolore gaspillerait son énergie à améliorer la formation à court terme. On doit donc miser sur une autre saison.

Les trois joueurs les plus susceptibles de retrouver une nouvelle formation sont Marco Scandella, Ilya Kovalchuk et Nate Thompson, eux qui deviendront tous joueurs autonomes sans compensation cet été. Pour ces trois joueurs, on pourrait donc obtenir d’autres choix au repêchage, mais pas vraiment d’espoirs.

On met toutefois un peu plus d’énergie à savoir si les Tomas Tatar et Jeff Petry bougeront d’ici le 24 février prochain, alors qu’ils possèdent une meilleure valeur que les trois autres joueurs mentionnés. Ce qui risque pas nécessairement d’arriver, alors que le Canadien aimerait demeurer compétitif dès l’an prochain et que ceux-ci sont déjà très importants aux succès de l’équipe présentement. Voudra-t-on vraiment perdre des plumes en les échangeant ? Ce serait bien étonnant.

Bref, aucune décision n’a été prise encore par Marc Bergevin, mais on pourrait avoir bien plus que 11 choix au repêchage qui sera présenté à Montréal cette année. C’est ce qui semble se dessiner dans le camp du Canadien.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Les Alouettes protègent leur ligne offensive

Article suivant

Les Golden Knights s'intéresseraient à Jeff Petry

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *