CanadiensHockeyLNH

Mathieu Perreault a autant de buts que Marner, Matthews, Tavares et Nylander

Après une belle soirée productive de trois buts hier soir, le Québécois Mathieu Perreault a vécu une soirée de rêve au Centre Bell. Nul doute que l’offensive du Canadien en avait bien besoin de cette rencontre de 6 buts, alors que l’équipe en avait marqué seulement 4 en 5 rencontres en début de saison.

Avec une seule victoire en 6 parties, le Tricolore au moins mis un terme à sa mauvaise séquence. Pendant ce temps, Perreault totalise maintenant trois buts cette année, une belle récolte dans les circonstances. Il faut toutefois souligner que le Canadien n’est pas la seule équipe qui connait un début de saison difficile. Lorsque l’on regarde chez le voisin, le gazon n’est pas toujours plus vert et on a encore la preuve ici.

Si vous avez remarqué la défaite des Maple Leafs de Toronto par la marque de 7-1 face aux Penguins de Pittsburgh hier soir, vous avez peut-être aussi vu que Toronto a remporté seulement 2 matchs sur 6 jusqu’ici cette année.

Offensivement, les gros canons de l’équipe Matthews, Marner, Tavares et Nylander totalisent ensemble 3 buts sur un cumulatif de 21 matchs au total, la même récolte que Perreault cette saison. Vraiment, on croyait que cette équipe allait entamer l’année avec le couteau entre les dents, mais ça ne va pas bien du tout présentement. On ne les voit pas du tout sur la glace, alors qu’en combinant les dernières séries éliminatoires, Marner n’a que 2 passes en 10 parties.

On parle donc du 27e pire différentiel de la LNH, alors que les Leafs ont marqué 12 buts et en ont aussi alloué 19 déjà. Le gardien Jack Campbell montre seulement la 26e meilleure efficacité chez les gardiens de la LNH à ,916% et au 20e rang avec sa moyenne de 2,22 au total. Ce qui n’est pas si mal, mais vraiment il a besoin de l’appui de son attaque qui ne marque pas beaucoup.

Disons que le premier rang de la division Atlantique sera difficile à viser pour la troupe de Sheldon Keefe si ça se poursuit. Les équipes américaines face aux formations canadiennes ont rééquilibrer le classement.

Article précédent

Joel Edmundson est revenu à Montréal

Article suivant

Sami Niku n’a pas raté son entrée en scène

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *