CanadiensHockeyLNH

Nick Suzuki a travaillé ses mises en jeu

Maintenant qu’il sait qu’il sera probablement le centre numéro un de l’équipe, Nick Suzuki veut devenir excellent dans toutes les situations.

En conférence cet après-midi, le joueur de centre a assuré qu’il s’était entrainé sur les mises en jeu cet été, dans le but de devenir plus complet pour jouer en désavantage numérique et en fin de rencontre pour les situations importantes.

En d’autres mots, il souhaite donc remplir le rôle de Phillip Danault en défensive, en plus de conserver sa production offensive. Pour votre information, Suzuki a terminé la dernière saison à 44% d’efficacité sur les mises en jeu et il sait donc très bien qu’il devait s’améliorer.

S’il parvient à ajouter les anciennes responsabilités du Québécois à Montréal, Suzuki deviendra assurément l’un des meilleurs centre de la LNH, alors qu’il aura aussi la tâche de produire avec Toffoli et Caufield. L’Ontarien se met beaucoup de pression, mais s’il pense qu’il peut le faire, pourquoi pas ? L’an dernier, il a amassé 41 points en 55 matchs avec un différentiel de -5, mais il sait qu’il peut faire encore mieux.

Suzuki a aussi mentionné qu’il avait pris seulement 2 semaines de congé après la défaite en finale et qu’il a ensuite repris l’entrainement. Il a tenté d’améliorer son explosion sur ses premiers coups de patin. Lors des tests physiques de l’équipe hier, il assure que ça semble être mieux de ce côté grâce à l’entrainement.

Article précédent

Le Centre Bell sera l'aréna le moins rempli de la LNH

Article suivant

Carey Price vise le premier match de la saison

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *