CanadiensHockeyLNH

Pierre-Luc Dubois dispute 3:55 dans le match

L’entraineur-chef des Blue Jackets de Columbus John Tortorella a décidé de punir le Québécois Pierre-Luc Dubois. Après avoir effectué 5 présences sur la glace en première période, Dubois a passé le reste du match au banc de l’équipe, terminant sa soirée avec 3 minutes et 55 secondes de jeu. Le temps était tellement long, qu’il avait le temps de se jouer avec les ongles pendant le match.

L’entraineur des Jackets a été clair en entrevue d’après-match.

« Je ne prends pas vraiment de décision autre que les minutes de jeu. C’est aux joueurs de me montrer qu’ils méritent du temps de jeu en jouant de la bonne manière. S’il y a une chose sur laquelle je suis clair, c’est les minutes de jeu. Tu as des minutes de jeu si tu joues de la bonne manière. Et cela concerne tous les joueurs, je ne suis pas difficile à comprendre. »

Cependant, on se demande si ce n’est pas toute la saga autour d’une demande de transaction de Dubois qui l’a fait prendre cette décision. On semble vouloir lui faire payer le prix pour ça et c’est très malheureux. Aucun joueur ne mérite ça, même si une transaction a été demandée. Pendant ce temps, Max Domi en a profité pour être utilisé sur le premier trio pour terminer la rencontre avec environ 17 minutes de jeu et une passe.

Bref, ce match face au Lightning s’est terminé 3-2 en prolongation en faveur de Tampa Bay.

Article précédent

Le Canadien prend sa revanche sur les Canucks

Article suivant

Tyler Myers mérite-t-il une suspension ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *