CanadiensHockeyLNH

Plus de 35 M$ n’étaient pas en uniforme hier soir

Le Canadien était privé de plusieurs joueurs importants hier soir au point d’avoir plus de 35 M$ au total sur la touche.

On parle rapidement de Carey Price (10,5 M$), Shea Weber (7,8 M$), Brendan Gallagher (3,75 M$), Tomas Tatar (4,8 M$), Jonathan Drouin (5,5 M$) et Paul Byron (3,4 M$) pour un total de 35,75 M$ qui ne jouaient pas sur la glace face aux Jets. Et on pourrait même ajouter Brett Kulak (1,85 M$)

Ce sont tous des vétérans qui manquaient à l’appel dans le match, laissant la place aux nombreux jeunes de l’organisation pour démontrer leur potentiel. Et il faut dire que ces jeunes n’ont pas déçu, en passant surtout par Nick Suzuki, Cole Caufield, Jake Evans, Jesperi Kotkaniemi et Alexander Romanov.

On se demande même ainsi si le Tricolore ne devrait pas justement tourner la page et ouvrir encore plus la porte vers la jeunesse à partir de l’an prochain. On voit que le Canadien est capable de gagner des matchs sans Price et Weber qui prennent pratiquement le quart de la masse salariale de l’équipe et qui s’absente très souvent.

Évidemment, ça prend aussi des vétérans pour faire suivre la parade, mais pas avec un salaire aussi faramineux. On pourrait facilement donner ce 18 M$ au total à deux joueurs qui en apporteraient encore plus (exemple Alex Pietrangelo et Leon Draisaitl qui totalisent environ 18 M$).

Tout est une question d’équilibre, mais le Canadien doit probablement commencer un vrai ménage et la reconstruction complète débute avec les jeunes, peu importe l’organisation. Et on ne se trouve pas si loin d’une équipe compétitive.

Article précédent

Un gardien marque dans la LHJMQ

Article suivant

Nick Suzuki prend la relève offensive

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *