CanadiensHockeyLNH

Quand Martin St. Louis prend exemple sur John Tortorella

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Martin St. Louis en a fait baver à ses joueurs pour cette première journée du camp d’entrainement. L’entraineur-chef du Canadien a profité de sa première séance d’entrainement pour faire savoir aux joueurs qu’il n’y aurait pas de demi-mesure cette saison à Montréal.

Au cours de la séance sur la patinoire, St. Louis a imposé une séance de patinage intensive, où plusieurs joueurs ont eu beaucoup de difficulté à suivre le rythme imposé. Une façon de faire que le principal intéressé a emprunté de son ancien entraineur John Tortorella.

On peut y voir une séquence assez révélatrice qui permet de voir quelques joueurs patiner à haute intensité, pendant que leurs coéquipiers patinent avec difficulté au centre de la glace, après avoir terminé leurs tours de patinoire. Il s’agissait d’un exercice où les joueurs devaient faire 3 tours de patinoire complets avant de prendre une pause de deux minutes pour ensuite refaire 3 autres tours de glace.

Ça permet certainement de voir que l’organisation veut passer un message importante à tout le monde. Pour mériter sa place avec l’équipe, il faut aussi être prêt physiquement. Ce qui était intéressant à voir, c’est que les joueurs s’encourageaient mutuellement et démontraient un bel esprit d’équipe.

Sachant que St. Louis peut enfin commencer une saison avec son propre système de jeu et sa façon de diriger, ce sera complètement différent de l’an dernier. Étant un maniaque de l’entraînement, MSL nous démontre qu’il veut voir ses joueurs travailler, même si quelques joueurs ne l’apprécieront pas. La meilleure manière de voir si les joueurs sont assez en forme pour la saison à venir.

Article précédent

Le tiers des joueurs au camp du Canadien sont Québécois

Article suivant

On connait la cause des blessures de Suzuki et Edmundson

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.