CanadiensHockeyLNH

Shea Weber reprend son titre avec un tir fracassant

À l’occasion du lancer le plus puissant, le défenseur du Canadien Shea Weber a retrouvé son titre de 2017 avec un lancer de 106,5 MPH. Il a ravi le titre à John Carlson qui l’a remporté l’an dernier et qui était aussi de la compétition.

Le vétéran de 35 ans a remporté cette compétition pour la quatrième fois de sa carrière. Chaque participant avait droit à deux lancers pour établir leur marque à partir d’un élan de la ligne bleue.

Auparavant dans la soirée, Mathew Barzal des Islanders de New York a remporté le titre du patineur le plus rapide avec un temps de 13,175 secondes. Il a enlevé le titre à Connor McDavid qui a réussi stoppé le chronomètre à 13,215 secondes, un record personnel.

Le gardien favori de la foule à St. Louis, Jordan Binnington a fait plaisir à ses partisans, remportant le titre d’arrêts consécutifs devant le Russe Andrei Vasilevskiy avec une récolte de 10 rondelles bloquées consécutives. Il succède à Henrik Lundqvist en 2019.

Lors de l’affrontement des tirs de précision, le défenseur Jaccob Slavin des Hurricanes de la Caroline a surpris tout le monde avec un temps de 9,505 secondes seulement pour frapper 5 cibles. Il a terminé devant Leon Draisaitl des Oilers d’Edmonton.

Durant la soirée, nous avons également eu droit à un match féminin entre les meilleures joueuses canadiennes et américaines au monde. C’est le Canada qui a signé la victoire par la marque de 2-1 à 3 contre 3 grâce aux buts de Rebecca Johnston et Mélodie Daoust pour les Canadiennes. La gardienne Ann-Renée Desbiens a également connu une grande performance devant le filet avec la première étoile.

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

Le retour d'Orji Okwonkwo avec l'Impact

Article suivant

Hockey féminin : La LNH frappe dans le mille !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *