CanadiensHockeyLNH

Soirée difficile pour Nick Suzuki

Il y a des matchs comme ça où rien ne fonctionne sur la patinoire et ça été le cas de Nick Suzuki face aux Sénateurs. Il comprendre que c’est une situation qui arrive à tous les joueurs et c’est le #14 du Canadien qui a vécu ça.

L’ayant lui même admis en entrevue d’après-match, Suzuki pense qu’il aurait dû en faire plus et qu’il n’avait pas ses repère habituels. Il a qualifié ces match face aux Sénateurs comme son pire de la saison individuellement, alors que sa lecture de jeu en défensive n’était pas assez bonne et efficace.

On pourrait peut-être ajouter le fait qu’il n’a pas été très solide dans les mises en jeu avec une efficacité de 27% (4 en 15) seulement. Une défaite au cercle des mises en jeu a d’ailleurs permis à Ottawa de marquer le troisième but. Noter que Jesperi Kotkaniemi a aussi manqué d’efficacité à 33%. Une situation à accepter avec des jeunes joueurs de centre.

« Ça doit assurément changer, je ne peux pas perdre autant de mises au jeu et particulièrement celle sur le troisième but. La rondelle a fini par aboutir dans notre but » Suzuki.

Suzuki sait très bien que ce n’est pas suffisant et c’est ça qui le démarque de d’autres joueurs. Il sait qu’il doit être meilleur et il le sera en travaillant sur ces éléments à l’entraînement. Soyez-en certains, Nick Suzuki va faire le travail samedi après-midi face à ces mêmes Sénateurs. Il est encore très jeune, mais sa maturité est au-dessus de la moyenne pour apprendre le plus possible.

Article précédent

Le Canadien défait par les Sénateurs

Article suivant

Il n'y a pas que le Canadien qui perd contre des équipes faibles

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *