CanadiensHockeyLNH

Stéphane Quintal voyait le potentiel avec Jeff Gorton

De passage à l’Antichambre hier soir, le Québécois Stéphane Quintal a accepté de revenir sur son entrevue au poste de directeur général avec le Canadien.

Le vice-président sénior du département de la sécurité des joueurs de la LNH faisait partie des différents candidats pour le poste en raison de ses contacts à travers la LNH, mais n’était pas considéré comme le favori pour son manque dans le recrutement. Cependant, il croyait que son travail en amont avec les connaissances du milieu du vice-président des opérations hockey Jeff Gorton aurait pu aider le Canadien et faire un très bon mélange entre les deux hommes.

« La raison pour laquelle j’avais décidé d’aller de l’avant avec ce processus, c’est que je trouve qu’il me manque un peu du volet recrutement, car je ne viens pas de ça. Je trouvais qu’avec Jeff Gorton, j’aurais pu être complémentaire comme il vient de ce milieu »

Quintal n’aurait donc probablement pas accepter de passer une entrevue avec les Canucks de Vancouver, alors qu’il ne considère pas le président Jim Rutherford de la même manière que Gorton pour le recrutement. C’est un facteur important selon lui.

Au final, Quintal n’a pas été choisi par le Tricolore, mais il a grandement aimé le processus pour passer une entrevue. Tout le travail de préparation autour de cette entrevue lui a aussi permis de réaliser tout ce qu’il a accompli dans les dernières années.

Au bout du compte, il a offert son analyse de l’organisation et il pense que le Canadien doit avoir des arrières plus mobiles pour connaitre du succès. C’est la base des bonnes équipes de la LNH maintenant.

« À l’attaque, il y a des éléments intéressants, mais je trouvais à la défense qu’il pouvait y avoir des défenseurs beaucoup plus mobiles qu’ils ont présentement pour supporter l’attaque. Les équipes qui gagnent actuellement semblent avoir 4-5 défenseurs qui se portent à l’attaque »
Article précédent

Un nouveau nom pour l'Équipe de football de Washington

Article suivant

Belle soirée pour les frères Fleury

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.