CanadiensHockeyLNH

Un gros choix à faire avec Artturi Lehkonen

L’attaquant Artturi Lehkonen a joué un rôle intéressant au fil des dernières années avec le Canadien, que ce soit en séries ou en saison régulière. Il n’est pas nécessairement le plus productif offensivement, mais il apporte un peu de tout sur la patinoire. Rappelons son but historique le soir du 24 juin pour amener le Tricolore en finale de la Coupe Stanley.

Que ce soit pour insuffler de l’énergie à ses coéquipiers sur un trio énergique, mais aussi pour affronter les meilleurs joueurs adverses défensive et en désavantage numérique, on l’aime bien. Son contrat tombera d’ailleurs à échéance en fin de saison comme agent libre avec restriction.

Le Finlandais demeure productif comme joueur de 4e trio, mais quand vient le temps de le faire jouer un peu plus dans le top 9, il devient beaucoup moins présent sur la patinoire. On se demande même souvent s’il peut en faire plus avec 5 passes depuis le début de la saison. Au sein d’une formation avec une bonne profondeur, Lehkonen ferait son travail à merveille ailleurs, comme on l’a vu en séries éliminatoires l’an passé, mais il semble avoir fait son temps à Montréal.

Bref, il est certain que le Canadien aura un gros choix à faire avec lui. Est-ce que l’organisation sera en mesure de conserver ses services à un salaire similaire qu’il possède actuellement ou déciderons-nous de l’échanger d’ici la date limite des transactions pour ne pas le perdre sans compensation ? C’est ce que le journaliste Marc-Antoine Godin tente de déterminer.

Une chose est sûre, si l’on décide de le laisser partir, on doit l’échanger pour des choix au repêchage ou un espoir de catégorie B. L’athlète de 26 ans semble pas mal avoir atteint le sommet de son potentiel et il serait étonnant de le voir exploser à nouveau. C’est pourquoi on pourrait donc décider de l’échanger pour laisser la place à un plus jeune joueur. Joel Armia vient de signer un contrat de 4 saisons à 3,4 M$ en moyenne et semble donc avoir gagné sa place devant Lehkonen.

Deux joueurs de même genre à ce salaire est impossible à garder. La suite semble donc se dessiner prochainement.

Article précédent

Sean Farrell poursuit sur sa lancée

Article suivant

Les Sénateurs ne peuvent plus suivre le rythme

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *