CanadiensHockeyLNH

Une quarantaine canadienne plus courte dans la LNH

Pour jouer avec les Jets de Winnipeg plus tôt cette saison, Pierre-Luc Dubois a dû passer 14 jours en quarantaine avant de rejoindre l’équipe après être arrivé de Columbus. Cette obligation était causée par une loi imposée du gouvernement fédéral canadien, mais ce sera maintenant chose du passé.

La LNH a annoncé aujourd’hui que le gouvernement canadien a approuvé une proposition de faire passer la quarantaine de 14 à 7 jours pour les joueurs évoluant aux États-Unis qui ont été acquis par une équipe canadienne à la date limite des transactions du 12 avril. Toutes les provinces du pays ont d’ailleurs approuvé la décision, incluant donc le Canadien de Montréal. On fera toutefois plus de tests de dépistage pour assurer la sécurité de propager le virus.

Évidemment, cela facilitera le travail des équipes canadiennes qui ne sont pas ferventes de faire l’acquisition d’un joueur pour conclure la saison, alors que ce dernier ne peut pas aider ton équipe pour une période de 2 semaines (environ 7-8 matchs). Maintenant qu’une quarantaine plus courte est imposée, des organisations canadiennes comme les Maple Leafs de Toronto vont peut-être être plus actives.

Est-ce que le Canadien bougera pour cette raison ou le plafond salarial est trop serré pour compléter une transaction selon Marc Bergevin ?

Article précédent

Les Raptors ont échangé Norman Powell

Article suivant

Taylor Hall est prêt à être échangé

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *