CanadiensHockeyLNH

Yvon Pedneault propose une autre offre hostile

Toutes les propositions pour tenter de remplacer Jesperi Kotkaniemi au poste de deuxième centre peuvent être bonnes. Voilà que l’analyste Yvon Pedneault y est allé de ses commentaires, lui qui considère Elias Pettersson comme un possible remplaçant. Cependant, ce dernier est également joueur autonome avec compensation et on devrait lui faire une offre hostile.

Au 91,9 Sports, Pedneault mentionnait hier qu’il serait prêt à faire cette offre au joueur des Canucks, considéré comme l’un des meilleurs attaquants de la LNH tout simplement. Il faudrait toutefois qu’on lui donne probablement bien plus que 6,1 M$ et ainsi une compensation plus élevée.

Disons donc qu’on lui offrirait en bas de 8,2 M$ (entre 6,1 et 8,2), on aurait à céder un choix de 1ere, 2e et 3e ronde en 2022. Ce serait possible puisque le Tricolore possède ces choix et il faut absolument que ce soit les nôtres, pas ceux de la Caroline.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les Canucks n’ont que 10 M$ d’espace sous la masse salariale et ils n’ont toujours pas signé Pettersson ainsi que Quinn Hughes. On serait même très loin d’une entente avec le Suédois, si bien que le Canadien pourrait en profiter.

On ne se ferait toutefois pas vraiment d’amis avec cette autre décision, même si on a les mains liées à Vancouver. On semble ainsi se diriger vers un mouvement de personnel et Marc Bergevin pourrait en profiter. On ne sait pas, mais peut-être que l’on négocie déjà avec des équipes pour compléter une transaction.

Sinon, Pedneault pense que JT Miller pourrait aussi être une option intéressante, après avoir connu une dernière saison de 46 points en 53 matchs avec les Canucks. Ce dernier est encore sous contrat pour deux ans à un salaire stable de 5,25 M$ et est excellent comme joueur de centre. Lui ou Pettersson serait donc un choix de taille pour améliorer l’équipe du Canadien à long terme.

Article précédent

Analyse 32 en 32 : Hurricanes de la Caroline

Article suivant

Les Patriots libèrent Cam Newton

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *