Course

Portrait de Mick Schumacher: pilote chez Haas

Mick Schumacher a été couronné champion de Formule 2 à sa deuxième saison à 21 ans. Il sera donc en Formule 1 cette saison avec l’écurie Haas aux côtés du pilote russe Nikita Mazepin.

Un 3e Schumacher pilotera donc en F1 en 2021, 9 ans après la dernière saison de son illustre père Michael, qui a coursé pendant de longues années de 1991 à 2006 et de 2010 à 2012, en remportant notamment sept titres des pilotes avec Benetton et Ferrari, ainsi que son oncle Ralf Schumacher qui a piloté de 1997 à 2007 pour Jordan, Williams et Toyota.

Champion de Formule 2

En 2020, en 24 épreuves en F2, il a obtenu 10 podiums, dont deux victoires. Il n’a toutefois pas obtenu de pole et aucune en deux saisons durant son passage en F2. Sa meilleure position à la grille en 2020 fut une 3e place. Il a brillé davantage par sa constance en course. En deux saisons en F2, il aura obtenu 3 victoires pour un total de 11 podiums en 46 courses avec l’écurie italienne Prema Racing.

Depuis le début de sa carrière, force est de constater qu’il n’est pas le pilote le plus rapide sur un tour lancé, avec seulement 4 meilleurs tours en deux saisons, facette qu’il devra assurément améliorer en F1. Au cours de sa carrière, il a toujours été performant à sa deuxième saison puisqu’il a remporté ses titres du Championnat d’Europe de F3 et en F2 avec l’écurie italienne Prema, après une année d’expérience, démontrant ainsi une belle progression et une capacité d’adaptation.

Schumacher vs Stroll

Faisons le jeu des comparaisons entre les résultats obtenus en Formule 3 et en Formule 4 par Schumacher et Lance Stroll puisque Stroll n’a pas couru en Formule 2.

Tous les deux ont été couronnés champions de F3 avec l’écurie Prema Powerteam. Durant ses deux saisons en Championnat d’Europe de F3, en 2017 et 2018, en 60 courses au total, Schumacher a remporté 8 victoires, toutes à sa deuxième saison, où il a été couronné champion, 7 positions de tête et 14 podiums pour un total de 15 podiums en deux saisons.

Stroll, champion de F3 en 2016, a obtenu cette saison-là, 14 victoires, 14 poles et 20 podiums pour un total en deux saisons de 15 victoires, 14 poles et 26 podiums en 62 courses.

En Championnat d’Italie de Formule 4, en 2016 avec Prema Powerteam, en 18 courses, Schumacher a remporté 5 victoires, obtenu 4 poles pour un cumulatif de 10 podiums, terminant ainsi 2e au championnat. Toujours avec Prema Powerteam, en 2014, Stroll a été couronné champion de la série. En 17 courses, il a remporté 10 victoires, obtenu 10 poles et 14 podiums.

Avantage Stroll.

Schumacher, pourra-t-il, comme son père, dans les prochaines années, remporter un titre des pilotes en F1 ? Il devra toutefois composer avec une nouvelle génération de pilotes très talentueux comme les Verstappen, Leclerc, Russell et Norris notamment. Force est de constater que son association avec Haas pour les deux prochaines années ne pourra pas le mettre en valeur, mais il pourra acquérir des bonnes années d’expérience en F1. L’avenir nous le dira, lui qui fait partie de l’Académie des pilotes Ferrari.

Article précédent

Xavier Ouellet à la place de Victor Mete

Article suivant

Cole Caufield amène son équipe en finale du Big Ten

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *