FootballLCF

Les Alouettes veulent poursuivre leur progression

Ce samedi à 16h, les Alouettes affrontent le Rouge et Noir à Ottawa. La dernière fois qu’on y était, le match s’est conclu par la marque de 21 à 11 pour Montréal et la défense n’avait alloué aucun touché. C’est de bon augure, surtout compte tenu du vent de positivité qui souffle fort dans le vestiaire montréalais depuis la victoire à domicile de la semaine dernière.

Voici trois points importants à surveiller lorsque vous serez devant vos écrans samedi.

1-LE RETOUR AU JEU DE TAYLOR LOFFLER

Blessé à un genou après le match à Edmonton, le maraudeur canadien Taylor Loffler s’est entraîné toute la semaine avec son unité et effectuera un retour au jeu contre le ROUGE et NOIR. Un retour qui aidera certainement la tertiaire à contrer l’attaque par la passe du duo Davis-Rhymes, le plus productif d’Ottawa. Considéré comme l’une des plus grosses prises de l’organisation de l’hiver, Taylor, nommé deux fois sur l’équipe d’étoiles de la LCF en trois ans de carrière, n’est pas trop du genre à rater ses plaqués.

2-LE JEU AU SOL

Si vous avez raté le match d’ouverture de la semaine dernière, jetez un coup d’œil aux meilleurs moments du match et vous comprendrez rapidement combien le jeu au sol a été un facteur déterminant de la victoire. Les statistiques du porteur de ballon Will Stanback : 203 verges et trois touchés. Le demi offensif a charmé les partisans montréalais et ébahi la ligue qui l’a nommé joueur de la semaine.

Le plan de match pourrait être à nouveau de courir un maximum contre le ROUGE et NOIR, considérant que la formation ontarienne a eu du mal à arrêter Andrew Harris et Chris Streveler au sol la semaine dernière. Toutefois, on s’attend à ce que le niveau de jeu des secondeurs augmente d’un cran avec l’arrivée de Jeff Knox Jr. L’apport de la ligne à l’attaque sera, comme toujours, crucial pour permettre à Will, et même à Vernon Adams qui est doué sur ses deux pieds, d’avancer comme ils savent le faire. Sur le front offensif, tout semble stable. Tony Washington, Trey Rutherford, Kristian Matte, Sean Jamieson et Tyler Johnstone devraient être en poste devant le quart.

3-L’IMPACT DE CHRIS ACKIE

Le secondeur canadien s’était fait remarquer l’an dernier aux côtés de son bon ami Henoc Muamba et son retour nous a fait bien fait sourire.

«C’est certain que c’est différent de l’an dernier avec Coach Slowik. Mais je me lève tôt et me couche tard depuis mon arrivée pour prendre le temps d’apprendre la matière avec Henoc et être prêt avant samedi», a affirmé Chris Ackie après ses deux premiers entraînements.

Avec la blessure aux côtes de Bo Lokombo, Chris vient rétablir le ratio et ajoute de la puissance du côté faible (will). On vous rappelle que le 11 août dernier Chris avait retourné son interception pour un touché contre le ROUGE et NOIR… En plus, c’est à Ottawa que Chris avait été échangé à la fin de la saison dernière. On peut donc dire qu’il connait relativement bien ses adversaires…

COMMUNIQUÉ ALOUETTES

Article précédent

Un match intense à prévoir pour l'Impact

Article suivant

Premier gain en carrière à Wimbledon pour Simona Halep

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *