FootballLCF

Victoire in extremis des Alouettes

Les Alouettes de Montréal ont signé un premier gain en 10 ans à Calgary, grâce à une victoire de 40 à 34 sur les Stampeders hier soir. Ce qui permet à la troupe de Khari Jones de retrouver une fiche de ,500 avec une fiche de quatre victoires et quatre revers. L’équipe n’avait pas gagné au stade McMahon depuis le 1er juillet 2009.

On peut parler du match de l’année, alors que l’action a surtout été plus fascinante au quatrième quart lorsque les Alouettes ont effectué une remontée de 11 points avec moins de deux minutes à faire au match. Eugene Lewis a d’abord capté un ballon pour le touché et Jake Wieneke a converti les deux points.

Les Montréalais ont ensuite été en mesure de récupérer le ballon sur un botté court encore grâce à Lewis pour compléter le placement afin de créer l’égalité et forcer la tenue de la prolongation.

Durant le quart supplémentaire, les deux équipes se sont échangé un touché, alors que les Alouettes sont parvenus à marquer un deuxième majeur quelques instants plus tard. La défensive de Bob Slowik a ensuite fermé la porte pour réaliser l’impossible. Sur le dernier jeu du match, Eric Rodgers a capté une passe dans le fond de la zone des buts, mais les officiels ont confirmé une passe incomplète.

À son retour au jeu, le quart-arrière Vernon Adams a réussi 32 de ses 50 passes pour des gains aériens de 389 verges et deux passes de touché, mais a été victime de deux interceptions. En remplacement de son coéquipier William Stanback, le porteur Jeremiah Johnson a effectué 13 courses pour des gains de 107 verges, alors que le meilleur receveur des Alouettes a été Devier Posey avec 181 verges en 10 réceptions.

« Nous savons à quel point il est difficile de gagner à Calgary. C’est la première fois que je réussis à remporter un match en tant que quart-arrière à Calgary et c’est génial », a admis Adams.

Du côté des Stampeders, Nick Arbuckle a lancé 370 verges par la passe avec une efficacité de 31 en 36 et 4 passes de touché. Ces 4 réceptions pour un majeur ont tous été captées par Reginald Begelton qui a terminé la rencontre avec 173 verges aériennes. Le quart-arrière a bien remplacé Bo Levi Mitchell, mais ce n’était pas suffisant face au caractère des Montréalais.

La prochaine rencontre des Alouettes aura lieu dimanche prochain à Moncton pour y affronter les Argonauts de Toronto vers midi.

Crédit photo : sportsnet.ca

Article précédent

Prévision LNH 31 en 31 : Bruins de Boston

Article suivant

Le Ultimate, bien plus qu'un loisir

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *