HockeyLNH

Analyse 32 en 32 : Blues de St. Louis

Même si les Blues de St. Louis ont perdu plusieurs joueurs importants en offensive, on possède la profondeur nécessaire pour être dominant cette saison. On a d’ailleurs rapidement remplacé quelques vétérans par Pavel Buchnevich et Brandon Saad afin de conserver une attaque efficace sur les quatre trios. Ceux-ci apporteront de la robustesse, mais aussi une solide vision offensive sur les deux premières unités.

Honnêtement, les Blues possèdent l’une des offensives les plus complètes de la LNH, un peu comme le Canadien cette saison. Les quatre trios devraient être en mesure de produire, alors que Ryan O’Reilly sera le premier centre de l’équipe. Cependant, il aura de l’aide avec les David Perron, Brayden Schenn, Robert Thomas, Jordan Kyrou et Vladimir Tarasenko. Le Russe pourrait d’ailleurs même être échangé, lui qui était dans les rumeurs de transaction au cours de l’été. S’il demeure en santé, il est tout de même un marqueur de 30 buts dans la LNH.

Sinon, on parle d’attaquants d’énergie qui ont quand même une touche offensive à offrir pour quelques rencontres durant la campagne. On peut penser à Zach Sanford, Oskar Sundqvist et Ivan Barbashev qui ont tous le potentiel de dépasser le plateau des 20 points sur les deux derniers trios. Ce qui n’est pas à négliger pour cette équipe bien équilibrée sur toutes les unités, alors que Tyler Bozak a aussi décidé de revenir avec l’équipe à la dernière minute.

Défensivement, la perte de Vince Dunn fera quand même mal, mais on a également une bonne profondeur pour combler sa perte. Aucun ajout n’a été fait pour le remplacer et on reste confiant que les défenseurs restants de l’an dernier pourront faire le travail. On ne doute pas vraiment du top 4 qui sera composé de Torey Krug, Colton Parayko, Justin Faulk et Marco Scandella. 4 joueurs qui affectionnent le jeu physique, mais qui adorent également appuyer l’attaque et transporter la rondelle.

Dans son rôle plus défensif, Robert Bortuzzo a prouvé qu’il était en mesure d’assurer un rôle important dans son territoire. Le point d’interrogation sera le sixième défenseur qui va à Jake Walman pour le moment, mais on ne sait pas réellement qui gagnera sa place à cette position. Au moins, on pourra l’utiliser moins souvent et c’est ce qui permettra à cette défensive de se démarquer et d’être dominante.

Dans les buts, on conservera le duo de Jordan Binnington et Ville Husso, sachant bien que Binnington sera le numéro un et qu’il peut être très dominant lorsqu’il est en pleine confiance. On parle de 55 à 60 départs pour le favori et une vingtaine de départs pour Husso qui est un très bon auxiliaire, mais qui doit faire baisser sa moyenne de buts alloués par match. Avec une bonne défensive, on ne mettra pas trop de pression aux gardiens.

Bref, les Blues possèdent tellement une équipe complète à toutes les positions que l’on risque de les voir dominer cette saison. Cette équipe a conservé son noyau de la coupe Stanley de 2019 et leur expérience fera une grande différence. Cette équipe sera assurément à surveiller cette année.

Départs : Mike Hoffman, Tyler Bozak, Jaden Schwartz, Vince Dunn, Samuel Blais,


Arrivées : Pavel Buchnevich, Brandon Saad, Charlie Lindgren


Formation :

Pavel Buchnevich – Ryan O’Reilly – David Perron

Brandon Saad – Brayden Schenn – Robert Thomas

Zach Sanford – Tyler Bozak – Vladimir Tarasenko

Ivan Barbashev – Oskar Sundqvist – Jordan Kyrou


Torey Krug – Colton Parayko

Marco Scandella – Justin Faulk

Jake Walman – Robert Bortuzzo


Jordan Binnington – Ville Husso


Classement dans l’Ouest : 3e rang

Article précédent

Le Canadien met des billets en vente

Article suivant

La patience avec Kaiden Guhle

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *