HockeyLNH

Analyse 32 en 32 : Blackhawks de Chicago

La petite reconstruction des Blackhawks de Chicago s’est faite tellement rapidement que l’on peut déjà bâtir autour d’un bon noyau. Il faut dire qu’il reste seulement deux joueurs de l’alignement qui ont remporté la Coupe Stanley en 2015, mais on parle quand même de Patrick Kane et Jonathan Toews, deux grands leaders.

Ceux-ci sont toujours au coeur des succès de cette équipe, alors que capitaine Toews tentera un retour au jeu, après avoir raté la dernière saison en raison de fatigue extrême. Supposément prêt à reprendre l’action avec son fidèle partenaire Kane, les deux demeureront les principaux leaders offensifs de cette formation. Cependant, on peut maintenant aussi compter sur la contribution de deux excellents buteurs avec Dominik Kubalik et Alex Debrincat qui accompagnent parfaitement leurs coéquipiers. En plus d’avoir profité de la situation du Lightning pour mettre la main sur Tyler Johnson en retour du contrat de Brent Seabrook. Dans un rôle plus important, il pourrait relancer sa carrière en attaque et produire environ 50 points.

Ce qui est encore plus prometteur, c’est que l’on compte aussi sur le réveil de quelques jeunes joueurs talentueux qui n’ont pas atteint leur plein potentiel avec Dylan Strome, Philipp Kurashev et Alexander Nylander. Ils ont tous les potentiel d’inscrire 50 points par année également. Ajoutez un Kirby Dach en santé à ce noyau sur les trois premiers trios et vous avez une offensive rapide qui menacera tous les soirs. Et les Hawks ont complété l’attaque avec trois excellents joueurs de profondeur avec Jujhar Khaira, Brett Connolly et Adam Gaudette qui se chargeront de l’échec-avant.

En défensive, les Blackhawks ont probablement réussi le coup de l’été en faisant l’acquisition de l’excellent Seth Jones à Columbus en lui offrant tout de suite un contrat à long terme, lui qui pourrait rapidement devenir un candidat au Norris. Cependant, on a quand même cédé le jeune Adam Boqvist et 2 choix de première ronde pour lui. On avait d’abord tourné la page en échangeant Duncan Keith à Edmonton pour libérer de l’argent et ajouter le frère de Seth, Caleb Jones qui sera également en action pour Chicago cette année.

Au cours de la dernière campagne, Calvin de Haan, Connor Murphy et Wyatt Kalynuk ont suffisamment bien fait pour donner la confiance à l’organisation d’échanger Nikita Zadorov à Calgary. Ceux-ci ont offert du hockey de qualité récemment et devrait avoir encore plus confiance en 2021-22. Pour compléter la brigade, on donne l’avantage à Jake McCabe pour le moment, mais Riley Stillman et Ian Mitchell pourraient aussi se faufiler à cette position. Cette compétition dans l’organisation ne fera qu’améliorer cette défensive qui n’est pas la plus dominante sur papier, mais qui pourrait grandement surprendre par sa vitesse.

Devant le filet, le jeune portier Kevin Lankinen a été excellent la saison dernière et il aurait mérité le poste de numéro un, mais ça, c’était avant l’acquisition de Marc-André Fleury des Golden Knights de Vegas qui aura certainement le rôle le plus important de l’équipe, après avoir gagné un premier Vezina en carrière à 36 ans. Le Québécois n’a pas l’habitude de jouer des saisons complètes et il est meilleur de cette façon. Avec Lankinen, ils pourront certainement se partager la tâche pour former un duo dominant et imprévisible.

Bref, cette saison morte a été très productive pour Stan Bowman qui a construit cette formation comme un maître. Maintenant que cette équipe est en santé et plus jeune à toutes les positions, on peut pratiquement déjà viser les séries éliminatoires et même le titre si tout va comme prévu. On sera certainement une équipe rapide et efficace en possession de rondelle pour les 2-3 prochaines années.

Départs : Pius Suter, Adam Boqvist, Duncan Keith, Vinnie Hinostroza, David Kampf, Nikita Zadorov


Arrivées : Seth Jones, Caleb Jones, Tyler Johnson, Henrik Borgstrom, Jujhar Khaira, Marc-André Fleury, Jake McCabe


Formation :

Dominik Kubalik – Tyler Johnson – Patrick Kane

Dylan Strome – Jonathan Toews – Alex Debrincat

Philipp Kurashev – Kirby Dach – Alexander Nylander

Jujhar Khaira – Adam Gaudette – Brett Connolly


Calvin de Haan – Seth Jones

Wyatt Kalynuk – Connor Murphy

Caleb Jones – Jake McCabe


Marc-André Fleury – Kevin Lankinen


Classement dans l’Ouest : 6e rang

Article précédent

Kirill Kaprizov aurait signé avec le Wild

Article suivant

Marie-Philip Poulin offre l’or au Canada

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *