HockeyLNH

Analyse 32 en 32 : Devils du New Jersey

Les Devils du New Jersey sont toujours en mode développement au sein de l’organisation, mais il est temps de voir les résultats positifs. On a donc réalisé qu’il fallait amener des joueurs talentueux au sein de l’équipe et c’est ce qu’on a fait avec l’acquisition fumante du défenseur Dougie Hamilton qui était joueur autonome sans compensation.

Ce qui a clairement permis d’améliorer notre défensive, alors que celui-ci sera assurément inséré sur la toute nouvelle première paire de l’équipe. Il peut contribuer à toutes les sauces et sera le quart-arrière de l’avantage numérique. Ajoutez l’excellent défenseur défensif Ryan Graves de l’Avalanche du Colorado qui devrait donc jouer avec Hamilton et qui fera légèrement baisser l’importance des autres arrières qui étaient présents l’an dernier. On pense surtout à PK Subban, Ty Smith et Damon Severson qui sont surtout plus reconnus comme des défenseurs offensifs. N’ayant pas à affronter les meilleurs attaquants adverses tous les soirs, ils seront plus efficaces dans leur rôle plus effacé.

C’est donc aussi pourquoi l’on pouvait se permettre de perdre Will Butcher et Ryan Murray puisque l’on possède quand même pas mal de stabilité à cette position et on veut passer à la prochaine étape. Jonas Siegenthaler sera le dernier pion à ajouter à cette défensive équilibrée cette saison, même si le jeu défensif demeurera à surveiller quand même.

Offensivement, on sera évidemment mené par les centres Nico Hischier et Jack Hugues qui sont tous les deux encore très jeunes à moins de 22 ans. Ils sont prêts à diriger l’attaque comme meneurs puisqu’ils sont vraiment talentueux, mais sans la contribution de tout le monde, ils ne seront pas aussi efficaces. Ils devraient faire le travail, alors que Pavel Zacha, Miles Wood, Jesper Bratt et Yegor Sharangovich font tous partie du noyau offensif de cette formation rapide. Oui, la vitesse sera une grande force de cette équipe, alors qu’on a ajouté Tomas Tatar pour patrouiller l’un des trois premiers trios. Andreas Johnsson peut aussi en apporter plus à l’équipe et si c’est le cas, ça ne fera qu’aider les plus jeunes attaquants.

Ce qui va peut-être manquer, c’est des attaquants défensifs dans la formation. Janne Kuokkanen, Jesper Boqvist, Michael McLeod et Marian Studenic sont également tous très talentueux, mais on parle encore d’attaquants offensifs. On devra donc espérer que l’équilibre ne sera pas un problème pour avoir des joueurs qui contribuent dans toutes les situations.

Devant le filet, ça ressemblera beaucoup au même portrait que l’an dernier. MacKenzie Blackwood obtiendra la majorité des départs comme gardien numéro un et il peut voler quelques matchs à l’occasion. Il n’est pas le plus dominant, mais a été capable de faire son nom dans les deux dernières années. Il s’agit maintenant de rester constant, alors qu’on a acquis Jonathan Bernier pour venir l’appuyer comme auxiliaire. Le Québécois devrait obtenir environ 25 départs, mais comme deuxième portier, ce sera bien suffisant pour lui permettre de rester efficace, en espérant que la défensive limite un peu plus les chances de marquer que par le passé.

En conclusion, on voit que les Devils sont vraiment tout près de pouvoir parler de séries éliminatoires, mais il semble encore manquer un petit quelque chose. Les jeunes joueurs de cette formation auront leur mot à dire cette saison, alors qu’Alexander Holtz a encore besoin de se développer pour rejoindre l’équipe. D’ici un an, on aura probablement pris une coche de plus vers le sommet.

Départs : Will Butcher, Ryan Murray, Nathan Bastian, Nick Merkley, Mikhail Maltsev, Aaron Dell


Arrivées : Dougie Hamilton, Ryan Graves, Jonathan Bernier, Tomas Tatar, Christian Jaros,


Formation :

Pavel Zacha – Nico Hischier – Jesper Bratt

Miles Wood – Jack Hughes – Yegor Sharangovich

Tomas Tatar – Janne Kuokkanen – Andreas Johnsson

Jesper Boqvist – Michael McLeod – Marian Studenic


Ryan Graves – Dougie Hamilton

Ty Smith – PK Subban

Jonas Siegenthaler – Damon Severson


MacKenzie Blackwood – Jonathan Bernier


Classement dans l’Est : 12e rang

Article précédent

27 joueurs invités au camp des recrues du Canadien

Article suivant

Leylah Fernandez s'incline en finale du US Open

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *