HockeyLNH

Analyse 32 en 32 : Kraken de Seattle

Les attentes envers le Kraken de Seattle ne seront pas aussi énormes que les Golden Knights de Vegas à leur première année dans la LNH. Après un repêchage d’expansion très décevant à première vue, on ne possédera pas une équipe aussi compétitive que prévue en offensive, même si l’on pourrait être surpris.

Depuis le repêchage d’expansion, on a fait quelques ajouts par le marché des joueurs autonomes, mais le noyau offensif ne sera pas vraiment dangereux. Alors que Yanni Gourde ratera en plus le début de la saison, on parlera d’un premier trio composé de Jaden Schwartz, Alexander Wennberg et Jordan Eberle. Surtout des joueurs de deuxième trio qui auront beaucoup de pression sur les épaules. Ensuite, on aura une attaque composée de joueurs de profondeur plutôt efficaces dans les deux sens de la patinoire, mais d’où viendront les buts quand même ? On peut penser à Riley Sheahan, Joonas Donskoi, Brandon Tanev, Calle Jarnkrok, Jared McCann et Mason Appleton.

Des attaquants comme Ryan Donato et Marcus Johansson possèdent bien du talent, mais le premier n’a jamais atteint son plein potentiel et le deuxième a grandement ralenti dans les dernières années. Souhaitons qu’ils soient plus productifs dans une nouvelle formation avec une énergie différente. Cette offensive aura donc bien de la profondeur, mais pas de punch offensif sur les deux premiers trios. Ce qui risque de faire mal à long terme.

C’est beaucoup mieux défensivement, alors que l’on comptera quand même sur un gagnant du trophée Norris avec Mark Giordano et un très bon joueur de première paire avec Adam Larsson sur le côté droit. Ils seront les meneurs de cette défensive, mais on peut aussi noter la présence des joueurs physiques Jamie Oleksiak et Vince Dunn qui semblent être à leur place sur la deuxième paire défensive pour demeurer efficace.

Pour le moment, on place les jeunes Carson Soucy et Jérémy Lauzon dans la formation puisque ceux-ci ont démontré un bon potentiel, même s’ils ont peu d’expérience dans le circuit. Le gros point d’intérogation se situera pour l’offensive, alors que l’on semble avoir une brigade très bonne en défensive, mais aucun joueur vraiment solide pour appuyer l’attaque.

Devant le filet, ce sera certainement notre force puisque plusieurs bons gardiens étaient déjà disponibles durant l’expansion. Même si Carey Price n’est pas un Kraken, on a tout de même mis la main sur l’ancien de l’Avalanche Philipp Grubauer par le marché des joueurs autonomes. Il sera bien en selle pour le poste de numéro un, mais Chris Driedger pourrait également participer aux succès de cette formation, ayant le potentiel d’être le favori. Il sera donc un auxiliaire de qualité pour partager la tâche aux deux portiers.

Bref, la possibilité de voir le Kraken de Seattle en séries éliminatoires est très faible, comparativement aux Golden Knights de Vegas. On ne semble pas avoir une formation aussi compétitive, mais on pourrait également être surpris des succès de cette nouvelle équipe.


Formation :

Jaden Schwartz – Yanni Gourde – Jordan Eberle

Riley Sheahan – Alexander Wennberg – Joonas Donskoi

Ryan Donato- Marcus Johansson – Brandon Tanev

Calle Jarnkrok – Jared McCann – Mason Appleton


Mark Giordano – Adam Larsson

Jamie Oleksiak – Vince Dunn

Carson Soucy – Jérémy Lauzon


Philipp Grubauer – Chris Driedger


Classement dans l’Ouest : 15e rang

Article précédent

Formation du Canadien face aux Maple Leafs

Article suivant

John Tavares retrouve le Canadien

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *