HockeyLNH

Analyse 32 en 32 : Maple Leafs de Toronto

La dernière saison des Maple Leafs de Toronto a été très décevante l’an dernier avec le résultat qu’on connait face au Canadien en séries. Malgré tout, on pense que notre noyau talentueux peut nous amener très loin et on a donc simplement fait des changements dans la profondeur de l’équipe.

Un top 4 offensif composé de Mitch Marner, Auston Matthews (gagnant du Maurice-Richard), William Nylander et John Tavares est certainement une bonne base pour bâtir une équipe gagnante et ils demeurent tous des attaquants de grande qualité pour gagner un championnat. Il sera intéressant de voir le retour au jeu de Tavares après une grave blessure, mais le plus important sera de trouver des ailiers gauche de qualité. Après le départ de Zach Hyman à Edmonton, on devra placer Nick Ritchie et Ilya Mikheyev à cette position sur les deux premiers trios et il semble donc manquer de talent offensif disons.

Au moins, on semble pouvoir compter sur une profondeur intéressante sur la troisième unité grâce au retour de Pierre Engvall et Alexander Kerfoot, ainsi que l’ajout d’Ondrej Kase. Des attaquants d’énergie qui possèdent aussi le talent pour marquer des buts. On peut dire la même chose pour Jason Spezza et David Kampf, alors qu’on a l’impression que le jeune Nicholas Robertson est prêt pour jouer dans la LNH à seulement 20 ans. Sinon, ce sera probablement Wayne Simmonds sur le quatrième trio.

Défensivement, on s’est grandement amélioré l’an dernier et on pourra compter sur la même défensive cette saison. On parle donc de continuité dans cette brigade menée par Morgan Rielly, TJ Brodie et Jake Muzzin. Rielly sera en quête d’un nouveau contrat et pourrait connaitre une grosse saison offensive, alors que Brodie et Muzzin sont très solides dans leur territoire avec une bonne première passe en plus. Sinon, on espère que Justin Holl, Rasmus Sandin et Travis Dermott connaîtront de meilleurs moments qu’en séries éliminatoires et qu’ils seront encore plus présents cette saison. On parle de la 7e meilleure défensive l’an dernier.

Devant le filet, on garde confiance en Jack Campbell qui a connu des difficultés lors du 7e match contre le Tricolore, mais qui était très solide en saison régulière auparavant avec 5 défaites en 22 rencontres. On pense donc que l’on retrouvera le bon côté de sa contribution et qu’il pourra faire le travail régulièrement. Sinon, on a comblé le départ de Frederik Andersen avec l’arrivée de Petr Mrazek, afin d’être un auxiliaire de qualité en cas de problèmes avec Campbell. Ça demeure le gros point d’interrogation des Maple Leafs cette saison.

Bref, les Maple Leafs peuvent encore viser les grands honneurs avec tout le talent de cette organisation, mais on devra répondre aux attentes en séries éliminatoires ensuite. Plus facile à dire qu’à faire à Toronto qui misera sur un avantage numérique dévastateur et une bonne défensive encore cette année. La profondeur peut-elle tenir le coup ?

Départs : Zach Hyman, Nick Foligno, Joe Thornton, Alex Galchenyuk, Frederik Andersen, Zach Bogosian


Arrivées : David Kampf, Ondrej Kase, Nick Ritchie, Petr Mrazek, Michael Bunting, Kurtis Gabriel


Formation :

Nick Ritchie – Auston Matthews – Mitch Marner

Ilya Mikheyev – John Tavares – William Nylander

Pierre Engvall – Alexander Kerfoot – Ondrej Kase

Nick Robertson – Jason Spezza – David Kampf


Morgan Rielly – TJ Brodie

Jake Muzzin – Justin Holl

Rasmus Sandin – Travis Dermott


Jack Campbell – Petr Mrazek


Classement dans l’Est : 3e rang

Article précédent

Jesse Ylonen, le grand absent du Canadien

Article suivant

Jonathan Drouin parlera de son anxiété

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *