HockeyLNH

Analyse 32 en 32 : Oilers d’Edmonton

Le problème des Oilers d’Edmonton restera toujours d’offrir un meilleur support offensif à Connor McDavid et Leon Draisaitl. Le monstre à deux têtes n’a pas de mal à produire offensivement, mais le reste de l’attaque doit en faire plus et on a tenté de remédier à cette situation encore une fois cette année.

On connaît tous les difficultés des Oilers à trouver des joueurs en mesure de marquer des buts derrière eux. On a peut-être trouvé une solution avec la signature de Zach Hyman qui a connu du succès avec un autre duo explosif à Toronto avec Matthews et Marner, alors qu’il possède la vitesse pour jouer avec McDavid et Draisaitl.

Par la suite, on sait que Ryan Nugent-Hopkins devait absolument revenir avec un nouveau contrat puisqu’il est un excellent deuxième centre. Il devrait composer un trio avec le nouveau Warren Foegele (acquis contre Ethan Bear) et le jeune Kailer Yamamoto (21 points en 52 parties) qui peut en faire certainement plus, après une dernière saison plus difficile. Sinon, l’aile droite sera assumée par le Finlandais Jesse Puljujarvi (25 points en 55 matchs) qui peut également exploser soudainement cette année et aider les Oilers en offensive.

On a perdu quelques vétérans en offensive, mais on pourra encore compter sur de bons joueurs de profondeur sur les deux dernières lignes. Kyle Turris peut être plus solide pour le poste de troisième centre, alors que Josh Archibald, Devin Shore et Derek Ryan sont tous excellents dans les deux sens de la patinoire. On semble donc avoir une attaque un peu plus équilibrée, mais il faut toujours bien que ça se passe sur la glace. Zack Kassian complètera le quatrième trio comme joueur d’énergie.

Défensivement, on a laissé partir quelques bons défenseurs, mais on semble de plus en plus confortable à cette position, surtout cette année. Darnell Nurse est maintenant le grand meneur de cette brigade comme futur candidat au trophée Norris, alors qu’il formera une solide paire dans les deux sens de la patinoire avec Tyson Barrie qui a accepté un nouveau contrat. Le retour en santé d’Oskar Klefbom (Il a raté toute la dernière saison) permettra aussi de mieux équilibrer le temps de glace de tous les joueurs dans le top 4, alors que Cody Ceci s’amène de Pittsburgh avec confiance, lui qui sera confortable comme quatrième défenseur seulement.

Même s’il n’est plus aussi dominant que par le passé à Chicago, Duncan Keith aidera grandement les Oilers, lui qui a été acquis contre Caleb Jones et un choix de 3e ronde. Puisqu’il sera moins utilisé cette saison à Edmonton, son expérience pourrait servir à insérer le jeune Evan Bouchard dans la formation pour enfin lui permettre de goûter à la LNH et de se développer à son plein potentiel. Ce qui donnera enfin la chance à cette équipe de posséder une bonne défensive, l’une des faiblesses de l’organisation depuis trop longtemps. On sera capable de tout faire maintenant.

Devant le filet, on reviendra à nos vieilles amours, alors que Mike Smith et Mikko Koskinen sont demeurés avec l’équipe pour une autre campagne. Smith a connu de bons moments en saison régulière, avant de s’écraser en séries éliminatoires l’an dernier. Il devrait donc garder le poste de numéro un, pendant que Koskinen devra être plus constant pour garder sa place. Sinon, il sera rapidement remplacé par le nouveau Alex Stalock qui deviendra alors l’auxiliaire à Smith si ça ne fonctionne pas.

Bref, chaque année, il y a de l’espoir à Edmonton avec une équipe prometteuse, mais comme à Toronto, on finit toujours par décevoir en cours de route. C’est la même chose cette saison, alors que les amateurs espèrent que ce ne sera pas seulement l’histoire des deux meilleurs attaquants de la LNH.

Départs : Caleb Jones, Alex Chiasson, Dominik Kahun, Jujhar Khaira, James Neal, Adam Larsson, Tyler Ennis, Ethan Bear, Gaetan Haas, Dmitry Kulikov,


Arrivées : Zach Hyman, Duncan Keith, Warren Foegele, Derek Ryan, Cody Ceci, Alex Stalock,


Formation :

Leon Draisaitl – Connor McDavid – Zach Hyman

Warren Foegele – Ryan Nugent-Hopkins – Kailer Yamamoto

Josh Archibald – Kyle Turris – Jesse Puljujarvi

Devin Shore – Derek Ryan – Zack Kassian


Darnell Nurse – Tyson Barrie

Oscar Klefbom – Cody Ceci

Duncan Keith – Evan Bouchard


Mike Smith – Mikko Koskinen


Classement dans l’Ouest : 4e rang

Article précédent

Leylah Fernandez s'offre un quart de finale

Article suivant

Marc Bergevin aurait une offre sur la table

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *