HockeyLNH

Analyse 32 en 32 : Sabres de Buffalo

L’organisation des Sabres de Buffalo en est une autre qui a décidé d’entamer une phase de reconstruction pour le futur. La majorité de nos meneurs ont été échangés et on tente de rebâtir avec les jeunes joueurs repêchés des 3 ou 4 dernières années. On doit donc s’attendre à une longue saison.

On a entamé le grand ménage des leaders de l’équipe en échangeant Sam Reinhart aux Panthers de la Floride et Rasmus Ristolainen aux Flyers de Philadelphie pour obtenir des joueurs plus jeunes avec le défenseur Robert Hagg et le gardien Devon Levi, ainsi que 2 choix (2021 et 2022) de première ronde.

Cependant, on attend toujours la transaction majeure de notre capitaine Jack Eichel qui jouera soit pour une autre équipe l’an prochain ou qui sera sur la liste des blessés à long terme en approuvant une opération au cou. C’est pourquoi nous ne l’avons pas mis dans la formation de l’équipe puisqu’il a probablement disputé son dernier match avec les Sabres déjà.

Vous devez donc certainement vous demander qui prendra la relève offensive, alors que les deux meilleurs attaquants de la dernière saison n’y seront plus. Victor Olofsson demeure le marqueur principal, mais il a besoin de passeurs avec lui et disons que ce ne sont pas Cody Eakin et Kyle Okposo qui pourront faire ce travail, étant habituellement des joueurs de troisième trio. Les joueurs pouvant en faire plus sont certainement Jeff Skinner et Casey Mittelstadt qui ont connu une dernière campagne très difficile, alors que le jeune Dylan Cozens peut certainement offrir du hockey de haut niveau, après une année recrue plus tranquille. Il est le futur de l’organisation et est capable de marquer des buts régulièrement.

Pour le reste, on parle d’attaquants de profondeur qui peuvent produire à l’occasion, mais on ne compte tout simplement pas sur un premier trio pour menacer tous les soirs et ça va faire mal à un certain moment. Vinnie Hinostroza a été l’un des rares ajouts en offensive durant la saison morte, mais il a amassé 12 points en 26 matchs l’an dernier. Pas le plus menaçant disons.

Défensivement, le départ de Rasmus Ristolainen semble faire mal, mais en le remplaçant par Robert Hagg et Will Butcher par transaction, on devrait s’en tirer et connaitre du succès en défensive, eux qui ont prouvé leur valeur dans la LNH et qui assumeront à deux la perte de Ristolainen. L’ère Rasmus Dahlin est donc bien commencée à Buffalo, alors que celui-ci devrait être jumelé au vétéran Colin Miller pour appuyer l’attaque, pendant que Miller le protègera derrière. Dahlin doit toutefois signer un nouveau contrat et ce n’est pas fait encore.

La brigade défensive aurait pu compter sur le récent premier choix au total Owen Power, mais celui-ci a décidé de jouer une saison de plus dans la NCAA et n’y sera donc pas. Ce qui ouvre quand même la porte à une défensive très mobile pour appuyer l’attaque, mais pas la plus physique dans son territoire. On risque donc d’avoir des soirées difficiles défensivement sans aucun doute et on devra marquer beaucoup de buts à plusieurs reprises.

Et ce ne sera pas vraiment plus rose devant le filet puisqu’on ne pourra pas compter sur un vrai gardien numéro un. Maintenant que Linus Ullmark et Carter Hutton ont quitté, on les a remplacé par les vétérans Craig Anderson et Aaron Dell. Un duo très faible, mais temporaire puisque l’on attend le développement d’Ukko-Pekka Luukkonen ou Devon Levi qui a été acquis dans la transaction de Sam Reinhart. Il est certain qu’ils se partageront la tâche à 50/50 durant la saison puisqu’ils ne pourront pas assumer un rôle de numéro un pour 82 parties.

Il s’agira probablement de notre faiblesse cette saison, mais en plus d’une attaque vraiment faible, les gardiens devront pratiquement être parfaits pour gagner des matchs. Il manque tellement de choses dans ce vestiaire qu’il est difficile d’imaginer les Sabres dans le top 10 de l’Est et même qu’ils pourraient facilement être derniers. La reconstruction est claire à Buffalo et pourtant, la précédente n’a même pas fonctionné. Retour au fond du baril.

Départs : Sam Reinhart, Rasmus Ristolainen, Linus Ullmark, Riley Sheahan, Tobias Rieder, Matt Irwin, Carter Hutton


Arrivées : Vinnie Hinostroza, Will Butcher, Robert Hagg, Craig Anderson, Aaron Dell, Devon Levi, Owen Power


Formation :

Victor Olofsson – Cody Eakin – Kyle Okposo

Jeff Skinner – Casey Mittelstadt – Anders Bjork

Dylan Cozens – Vinnie Hinostroza – Tage Thompson

Rasmus Asplund – Zemgus Girgensons – Drake Caggiula


Rasmus Dahlin – Colin Miller

Robert Hagg – Henri Jokiharju

Will Butcher – Mark Pysyk


Aaron Dell – Ukko-Pekka Luukkonen


Classement dans l’Est : 15e rang

Article précédent

Les Hurricanes envoient des flèches au Canadien

Article suivant

Kotkaniemi méritera trois fois son salaire

1 Comment

  1. Jacques Dubois
    29 août 2021 à 11 h 11 min — Répondre

    On laisse aller KK avec son contrat et on prend les choix plus un joueur ou deux pour aller chercher un très bon centre.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *