HockeyLNH

C’était trop facile pour Connor McDavid en 2021

Même si Connor McDavid jouait dans une division canadienne faible en défensive, il vient de connaitre une saison miraculeuse offensivement. Hier soir, avant sa rencontre face aux Canucks de Vancouver, il se trouvait à 96 points en 52 parties, mais il a quand même trouvé le moyen d’atteindre le merveilleux plateau des 100 points.

Sa performance de 4 points a mené les siens à un gain de 4-3 des Oilers avec le premier but du match et des mentions d’aide sur les trois filets suivants de son équipe marqués par Jesse Puljujarvi et Leon Draisaitl (2).

McDavid est ainsi devenu le neuvième joueur de l’histoire de la LNH à amasser 100 points en 53 matchs ou moins. Il a donc récolté 32 buts et 68 mentions d’assistance au sommet des pointeurs de la ligue et semble facilement en voie de gagner le trophée Hart et Art Ross. La dernière fois où c’est arrivé aussi rapidement, c’était en 1995-96 avec Mario Lemieux et Jaromir Jagr en 38 et 52 parties respectivement.

L’Ontarien est devenu le troisième joueur actif à avoir quatre saisons de 100 points avant l’âge de 25 ans, les plus récents étant Sidney Crosby et Alexander Ovechkin. Disons simplement qu’il est le meilleur joueur de sa génération avec aucun doute là-dessus.

Avec un dossier de 2-8-0 à leurs 10 derniers matchs, les Canucks ne sont qu’à 1 point d’être éliminés des séries éliminatoires. Ils auraient donc besoin de 7 victoires de suite et que le Canadien perdent tous ses matchs en temps réglementaire.

Article précédent

Alexis Lafrenière conclut sa saison sur une bonne note

Article suivant

Joel Edmundson est mis à l'amende

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *