HockeyLNH

Des confrontations éliminatoires se confirment

La saison régulière de la LNH tirant à sa fin, le calendrier de la première ronde des séries éliminatoires est en partie officiel. Il y a d’ailleurs déjà quatre confrontations confirmées sur les huit à avoir.

Le circuit Bettman entamera ainsi la danse printanière à partir de samedi soir, alors que les Bruins de Boston (3) feront face aux Capitals de Washington (2). Pour l’instant, il s’agit de la seule rencontre officialisée par la ligue en vue de ces séries éliminatoires. Ces deux équipes concluront d’ailleurs leur saison régulière ce soir en s’affrontant.

Toutefois, on connait déjà 3 autres séries aux États-Unis. Dans la division Est, les Penguins de Pittsburgh (1) vont faire face aux Islanders de New York (4).

Dans la division Centrale, les Hurricanes de la Caroline (1) affronteront les Predators de Nashville (4), alors que nous auront aussi droit à une confrontation floridienne entre les Panthers de la Floride (2) et le Lightning de Tampa Bay (3). Aucune date de début n’a été annoncée dans cette division.

Pour ce qui est de la division canadienne, les 4 équipes sont qualifiées, mais le Canadien pourrait toujours terminer devant les Jets de Winnipeg. Ce serait donc contre les Maple Leafs (1) ou les Oilers (2) selon le classement final qui pourrait se déterminer ce soir. Winnipeg a besoin d’un point pour confirmer un affrontement avec Edmonton.

La division Ouest reste aussi à déterminer puisque l’Avalanche du Colorado et les Golden Knights de Vegas sont toujours en lutte pour la première place de la division et que le Wild du Minnesota pourrait aussi rejoindre le Colorado. Les Blues de St. Louis (4) sont assurés de terminer au 4e rang, mais attendent toujours leur adversaire.

Vous comprendrez donc pourquoi la majorité du calendrier n’est pas encore déterminé. On veut vraiment connaitre les affrontements pour toutes les divisions qui ont été retardés en raison de la COVID-19.

Article précédent

Tomas Tatar pourrait être celui qui écope

Article suivant

Geoff Molson célèbre la qualification de son équipe

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *