HockeyLNH

Guerre de mots entre Dubois et les Jackets

La guerre de mots se poursuit entre le directeur général des Blue Jackets de Columbus Jarmo Kekalainen et Pierre-Luc Dubois. On prétend même que Dubois cache la vérité.

Avant d’être échangé aux Jets de Winnipeg, le Québécois disait avoir demandé une transaction en raison de négociations très difficiles pour signer une nouvelle entente avec l’équipe. C’était la principale chose qui le dérangeait de demeurer à Columbus, alors qu’une mauvaise relation avec John Tortorella n’en serait pas la cause.

Toutefois, selon Kekalainen à TSN 690, Dubois ne dit pas toute la vérité, alors que les négociations n’ont pas été aussi difficiles que le joueur de centre disait. Le DG des Jackets assure que plusieurs offres étaient sur la table, pour deux, trois et même huit saisons de plus. Même que la signature du contrat de 2 ans et 10 M$ au total s’est réglée en quelques minutes, expliquant que le tout s’est déroulé rapidement. Il ne comprend donc pas pourquoi Dubois dit ça.

« Je pense qu’on a bouclé son contrat en 10 minutes quand on s’est finalement entendu sur la durée de l’entente et il y avait des offres de deux ans, trois ans et jusqu’à huit ans sur la table. » Kekalainen

Bref, tout ça pour dire que seul Dubois connait vraiment la raison de ses demandes de transaction. L’organisation et ses anciens coéquipiers n’étaient pas au courant selon Kekalainen. C’est pourquoi on pense que le Québécois ne dit pas la vérité.

Article précédent

Nikita Scherbak obtient une autre chance en Amérique du Nord

Article suivant

Un nouveau look pour le Centre Bell

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *