HockeyCanadiensLNH

Il n’y a pas que le Canadien qui perd contre des équipes faibles

La défaite du Canadien face à la pire équipe de la ligue a été plutôt difficile à avaler, mais il faut comprendre que ça arrive à toutes les équipes. Hier soir, les Blues de St. Louis (au sommet de la division Centrale) a subi un revers de 4-3 contre les Coyotes de l’Arizona qui avaient amassé seulement 7 points en 9 parties. Une situation assez fréquente.

Une défaite inattendue peut parfois complètement briser le rythme d’une équipe au sommet et amorcer une mauvaise séquence, mais ça peut aussi avoir un effet positif. Les meilleures équipes du circuit subissent toutes des défaites surprises. Ce qui les démarquent des formations moins solides, c’est de la façon qu’elle rebondissent après un revers.

Pour le Canadien, il ne faut donc pas trop s’inquiéter pour le moment et rester positif. Pour le moment, aucune glissade n’a vraiment été entamée au classement puisque l’on parle d’une seule défaite dans un match que le Tricolore a peut-être pris à la légère.

Maintenant, il faut mettre cette rencontre à la poubelle et se concentrer sur la prochaine partie contre les Sénateurs. Après le match de samedi, on pourra commencer à croire que les Sénateurs sont la bête noire du Canadien en cas de défaite, mais actuellement, aucune raison d’être négatif.

On peut justement se dire que la troupe de Claude Julien va apprendre une leçon de cette défaite pour éviter de prendre un adversaire à la légère cette saison. C’est simplement un avertissement pour que le Canadien apprenne de ses erreurs.

Article précédent

Soirée difficile pour Nick Suzuki

Article suivant

Cole Caufield, favori pour le Hobey-Baker

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *