HockeyLNH

Kim St-Pierre marque l’histoire du hockey

La Québécoise Kim St-Pierre a marqué l’histoire du hockey hier soir, devenant la première gardienne admise au Temple de la Renommée. Elle est d’ailleurs aussi devenue la huitième femme à recevoir cet honneur.

On parle d’une belle et grande carrière pour celle qui a joué au hockey avec des garçons jusqu’à l’âge de 18 ans, avant de faire le saut avec l’université McGill pour poursuivre sa carrière et continuer à étudier. À ses débuts, les études étaient très importantes puisque le hockey féminin n’était pas ce qu’il est aujourd’hui.

Elle a ensuite fait sa place avec l’équipe canadienne pour remporter trois médailles d’or aux Jeux olympiques et cinq au Championnat mondial de hockey féminin, où le Canada était une grande puissance avec les États-Unis.

St-Pierre est encore très impliquée pour le hockey féminin et elle vise maintenant d’avoir une ligue professionnelle en santé en Amérique du Nord. Ce serait la cerise sur le sundae. 

Les autres admis au Temple de la Renommée hier sont Jarome Iginla, Marian Hossa, Kevin Lowe, Doug Wilson, ainsi que Ken Holland comme bâtisseur. Tous des joueurs qui ont marqué la LNH à leur façon.

Article précédent

C'est officiellement terminé pour Dion Phaneuf

Article suivant

PK Subban met un terme à la saison de Samuel Blais

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *