HockeyLNH

Huberdeau et Yandle laissent leur marque en Floride

L’attaquant des Panthers de la Floride Jonathan Huberdeau a souvent déclaré dans les dernières années vouloir voir son organisation gagner. Par le passé, les Panthers n’ont pas connu beaucoup de succès et Huberdeau est tanné de perdre, et ce avec raison, puisqu’en huit saisons depuis ses débuts dans la Ligue nationale de hockey (LNH), il a seulement disputé 10 rencontres éliminatoires. Il veut donc prendre les choses en mains, et remédier à la situation afin d’amener son équipe à un autre niveau.
Celui qui dit avoir soif de victoires, a déjà démontré ses intentions. Tout d’abord, lors de la saison 2018-2019, il s’est définitivement établi comme étant un joueur d’impact dans cette ligue, produisant 30 buts et 92 points en 82 rencontres. L’an dernier, il a obtenu encore une fois un beau total de points au-dessus du point par match, récoltant 78 points en 69 parties.
Voilà qu’hier soir, en ouverture de saison, dans un affrontement face aux pauvres Blackhawks de Chicago, il a continué ses prouesses offensives, amassant un but et deux passes dans un gain des siens au compte de 5 à 2. Il s’est donc inscrit à trois reprises sur la feuille de pointage.
De ce fait, le Québécois est devenu le joueur avec le plus de matchs de deux points ou plus lors d’une même partie dans l’histoire des Panthers. C’est donc un record de concession battu pour celui qui avait été le récipiendaire de trophée Calder lors de sa saison recrue en 2012-2013.
L’athlète de 27 ans a été un choix de première ronde, troisième au total, lors du repêchage de la LNH en 2011 par l’organisation floridienne. En carrière, il totalise 149 buts et 291 mentions d’aide pour un total de 440 points en 537 rencontres.
Aussi, lors du match d’hier soir, le vétéran défenseur Keith Yandle a atteint le plateau des 100 buts en carrière à son 977e match dans le circuit Bettman. Ce filet procurait aux Panthers une avance de 2-0.

Il a également poursuivi son incroyable séquence de matchs consécutifs, l’amenant à 877 parties sans être laissé de côté. L’arrière n’a pas été à l’écart du jeu depuis le 22 mars 2009, alors qu’il évoluait à ce moment avec les Coyotes de l’Arizona. Sa séquence est la quatrième plus longue dans l’histoire de la LNH, derrière celles de Doug Jarvis (964 parties de 1975 à 1987), Garry Unger (914 matchs de 1968 à 1979) et Steve Larmer (884 rencontres de 1982 à 1993).

Finalement, les «Hawks» et les Panthers se retrouveront pour un deuxième match demain soir, mardi, à 19h du côté du BB&T Center en Floride.
Article précédent

Pierre-Luc Dubois inscrit son premier but

Article suivant

Premier but en carrière pour Alexander Romanov

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *