LNHHockey

Samuel Morin se transforme en attaquant

Blessé plus souvent qu’à son tour au cours des trois dernières campagnes, le Québécois Samuel Morin tentera à nouveau cette saison de faire sa place dans l’alignement des Flyers de Philadelphie dans la Ligue nationale de hockey (LNH), mais cette fois-ci au poste d’ailier gauche.

Il s’agit donc d’un changement de position pour lui, puisqu’il faut rappeler qu’il a toujours joué comme défenseur dans sa carrière.

C’est le directeur général de l’organisation Chuck Fletcher qui a annoncé la nouvelle jeudi. Il a mentionné que Morin devrait évoluer comme ailier gauche au cours de la prochaine saison. Ce sera donc une nouvelle mission pour l’athlète de 25 ans.

« Nous croyons qu’il peut avoir un impact positif pour l’équipe dans ce rôle. » a déclaré Fletcher aux médias.

Morin qui avait été un choix de première ronde, la 11e sélection au total dans la LNH par les Flyers lors du repêchage de 2013, a disputé seulement neuf matchs en carrière dans la LNH en cinq saisons professionnelles. Le grand gaillard de six pieds, six pouces et 202 livres a également été limité à 28 matchs de saison régulière au cours des trois dernières campagnes. Notons qu’il a subi deux déchirures ligamentaires au genou droit en moins de deux ans. Rappelons qu’il avait même défendu les couleurs de l’équipe canadienne lors du Championnat mondial de hockey junior de 2015, alors que le Canada avait remporté la médaille d’or.

La dernière année qu’il a eu la chance de disputer une saison complète, c’était en 2016-17 avec les Phantoms de Lehigh Valley dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Il avait alors enregistré 16 points en 74 matchs comme défenseur. De plus, le natif de Lac-Beauport à Québec avait totalisé 129 minutes de pénalité cette année-là.

Le produit des Commandeurs de Lévis dans la Ligue de hockey midget AAA et de l’Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) est enchanté de pouvoir reprendre l’action bientôt, et ce, peu importe le mandat qu’il aura. Il devra toutefois prouver sa valeur lors du camp d’entrainement qui se mettra en branle le 3 janvier, puisqu’il y aura une importante compétition à l’interne chez les Flyers pour un rôle sur la quatrième unité offensive.

« Je me bats pour ma carrière, a-t-il expliqué. J’ai fait toute cette rééducation pour continuer à jouer au hockey. Je suis vraiment excité. Je suis vraiment content d’être de retour avec les gars et pas dans la salle de rééducation. »

Une chose est certaine, à l’avant, il aura la chance de nuire au travail des défenseurs adverses et de jouer un rôle bien particulier devant le filet adverse pour déranger les gardiens de buts des autres formations.

Article précédent

Pierre-Luc Dubois signe avec les Jackets

Article suivant

Le Canada écrase la Finlande

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *