HockeyLNH

Prévision LNH 31 en 31 : Flames de Calgary

Après une déception en séries éliminatoires, les Flames de Calgary ont conservé le même noyau de joueurs pour retrouver le sommet de l’association de l’Ouest. C’est pourquoi la stabilité est de mise pour la troupe de Bill Peters qui ne peut décevoir pour une deuxième saison de suite. Il faut absolument gagner à Calgary en 2019-2020.

Vraiment, les Flames n’ont pas vraiment considéré de changements en offensive, échangeant simplement James Neal en retour de Milan Lucic. On sait que celui-ci a énormément ralenti dans les dernières années et il n’apportera pas nécessairement beaucoup à Calgary, sauf un peu de robustesse. Cependant, on conserve une équipe très dangereuse en attaque avec le trio de Sean Monahan, Johnny Gaudreau et Elias Lindholm. Trois joueurs qui se complètent parfaitement bien depuis l’an passé et que sont simplement dominants. Il ne faudrait pas oublier la deuxième unité de Matthew Tkachuk, Mikael Backlund et Sam Bennett. Ce qui assure une belle profondeur sur deux trios, même si actuellement Tkachuk n’est pas sous contrat, mais ça devrait se régler avant le début de la saison.

Même le troisième et quatrième trio est intéressant puisque Derek Ryan et Michael Frolik sont très complets et peuvent aussi assurer une belle pression en échec-avant. Vraiment, l’attaque des Flames est en mesure de tout faire. Surveillez Dillon Dubé qui pourrait aussi exploser.

La défensive semblait vraiment la force de l’équipe et c’est encore le cas, mais la blessure à long terme de Juuso Valimaki fait très mal à l’organisation. Celui-ci aurait assuré de la stabilité sur les trois duos, surtout qu’il semblait prêt à prendre plus de responsabilités dans l’équipe. Heureusement, on possède toujours le meilleur défenseur de la dernière saison avec Mark Giordano, mais Travis Hamonic, Noah  Hanifin et TJ Brodie sont aussi excellents dans leur territoire. On ne parle vraiment pas des plus offensifs, mais ils savent aussi relancer l’attaque. On pourrait donc même parler de l’une des meilleures brigades de la LNH.

Devant le filet, David Rittich pourrait probablement mériter le poste de numéro un, ayant connu de bons moments lors de la dernière saison en remplacement de Mike Smith. Par ailleurs, ce dernier a été remplacé simplement par Cam Talbot des Oilers d’Edmonton. Talbot a connu des moments difficiles l’an dernier et il semble vraiment plus un gardien auxiliaire de luxe, sans toutefois être en mesure de demeurer constant comme numéro un. C’est pourquoi l’inconnu à cette position fait en sorte que c’est la faiblesse de l’équipe. Il faudra que ces portiers prouvent leur valeur.

Bref, en terminant au premier rang de la LNH l’an dernier, les attentes demeurent très élevées à Calgary pour retourner en séries éliminatoires et cette fois-ci, se rendre le plus loin possible. C’est donc obligatoire pour cette équipe d’atteindre le carré d’as des séries, alors qu’on présentera pratiquement le même alignement que l’an dernier. Peut-on conserver une meilleure constance pour plus que 82 matchs de saison régulière ?

Force : Défensive

Faiblesse : Devant le filet

Rang dans l’ouest : 2e rang OUEST


Départs : Mike Smith, James Neal, Garnet Hathaway

Arrivés : Milan Lucic, Cam Talbot


Projection alignement

Johnny Gaudreau – Sean Monahan – Elias Lindholm

Matt Tkachuk – Mikael Backlund – Sam Bennett

Milan Lucic – Derek Ryan – Michael Frolik

Dillon Dubé – Mark Jankowki – Austin Czarnik


Mark Giordano – Travis Hamonic

Noah Hanifin – TJ Brodie

Oliver Kylington – Rasmus Andersson


David Ritich – Cam Talbot

Crédit photo : nhl.com

Article précédent

L'équipe d'étoiles du Canadien des 10 dernières années

Article suivant

Valeri Nichushkin obtient une seconde chance

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *