HockeyHockey JuniorLHJMQ

Quelle remontée du Canada face aux Russes

Le Canada a effectué une belle remontée en troisième période pour remporter la médaille d’or avec un gain de 4-3 sur la Russie. Il s’agit d’un 18e titre dans l’histoire du pays, alors que la Russie devra encore attendre pour un premier titre depuis 2011.

Les deux pays s’affrontaient en finale pour la première fois depuis 2015, où les Canadiens l’avaient emporté.

Tirant de l’arrière par 2 buts en troisième période, Akil Thomas a complété cette remontée avec un troisième but sans riposte.

Au premier engagement, le match était beaucoup plus serré que le premier affrontement entre les deux équipe dans le tournoi. Le Canada a tout de même été très indiscipliné avec 4 pénalités mineures, mais la défensive a été très solide pour fermer la porte cette fois-ci.

Une autre infraction a toutefois brisé l’égalité en deuxième période, alors que Nikita Alexandrov a fait dévier le tir de son coéquipier Yegor Zamula pour déjouer Joël Hofer. On croyait qu’il avait touché plus haut que la hauteur permise, mais le but a été accordé. Heureusement, le Canada a aussi profité de 5 contre 3 pour ramener la marque à égalité lorsque Dylan Cozens a sauté sur une rondelle libre devant le filet. Un premier filet contre la Russie dans le tournoi cette année. Alexis Lafrenière a amassé deux passes, un 10e point en 5 matchs dans le tournoi.

Le jeu s’est ensuite ouvert pour les Canadiens qui dominaient complètement le jeu, sauf que ce sont les Russes qui ont pris les devants. Hofer venait a réalisé tout un arrêt de la jambière, mais Grigori Denisenko a poussé le disque dans le filet tout de suite après. Sur la séquence, le défenseur Alexander Romanov du Canadien a amassé un 14e point dans l’histoire du tournoi. Il s’agit d’un record pour un défenseur russe au Championnat mondial junior devant Dmitry Orlov, arrière actuel des Capitals de Washington.

En troisième période, les espoirs se sont pratiquement effacés lorsque Maxim Sorkin a doublé l’avance de la Russie au milieu de l’engagement avec son premier but du tournoi. Toutefois, Connor McMichael a fait dévier un tir de son coéquipier Calen Addison avec son patin pour ramener l’espoir du Canada seulement 34 secondes plus tard, alors que Barrett Hayton a ramené les deux équipes à la case départ avec un autre filet en avantage numérique, son 6e but du tournoi.

Puis, Akil Thomas a finalement donné les devants à son équipe avec un gros effort individuel pour battre le gardien russe de vitesse devant le filet. C’était son premier but du tournoi. Le Canada a ensuite survécu à une pénalité en fin de rencontre.

Crédit photo : IIHF

Article précédent

Christian Folin est placé au ballotage

Article suivant

Eugenie Bouchard entame son année du bon pied

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *