HockeyLNH

Une première pour Andrei Vasilevskiy en séries

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Lightning et Andrei Vasilevskiy n’auront jamais fait face à autant d’adversité en séries  depuis 3 ans.

L’Avalanche est tout simplement une machine offensive qui peut marquer de bien des manières et qui est difficile à arrêter en zone offensive. La vitesse imposée en zone du Lightning en raison de l’échec-avant agressif du Colorado fait en sorte que la défensive de Tampa Bay est méconnaissable et manque de souffle.

Ce qui a également pour effet de démontrer que le gardien Andrei Vasilevskiy n’est pas invincible lui non plus. On en a eu la preuve hier soir. Alors que l’entraineur-chef Jon Cooper aurait pu le retirer après 40 minutes de jeu avec 5 buts alloués, le Russe a finalement terminé son premier départ en carrière avec 7 buts accordés en séries, tout en effectuant seulement 23 arrêts. C’était aussi la deuxième fois de sa carrière seulement (saison incluse) qu’il en donnait autant dans une même rencontre. Il va devoir rebondir lundi soir pour aider sa formation.

Bref, il nous a souvent habitué à un retour en force après une défaite, mais pour un deuxième match de suite, Vasilevskiy n’a pas aidé son équipe. On parle de deux rencontres consécutives avec trois buts alloués en première période.

Une tendance qui doit cesser chez le Lightning si on souhaite demeurer les champions en titre. Sinon, Tampa Bay se réveillera rapidement à la maison en tant que finaliste.

Article précédent

L’Avalanche domine et double son avance

Article suivant

Un weekend parfait pour Max Verstappen

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.