CanadiensHockeyLNH

Le Canadien sort gagnant dans cette date limite

Le Canadien n’a peut-être pas fait un ménage complet de sa formation, mais on peut dire que le directeur général Kent Hughes a fait de très bonne transaction. Mine de rien, avec 4 transactions importantes, on semble avoir sorti gagnant dans nos décisions, même s’il est encore très tôt pour juger.

Si on met les noms de Tyler Toffoli, Ben Chiarot, Brett Kulak et Artturi Lehkonen, on parle quand même de 4 joueurs importants chez le Tricolore. En retour, on a obtenu les jeunes Justin Barron, Emil Heineman et Ty Smilanic avec le défenseur William Lagesson pour aider la défensive temporairement. Sauf Lagesson, on parle tous d’espoirs qui pourraient jouer dans la LNH un jour avec un potentiel très intéressant.

En plus, on a ajouté un choix de première ronde en 2022, de première ronde en 2023, un choix de 2e ronde en 2023, de 2e ronde 2024, de 4e ronde en 2022 et de 5e ronde 2023. Au total, on aura donc 6 sélections de plus au repêchage dans les trois prochaines séances de repêchage.

Clairement, on voit dans quelle direction le Canadien a décidé de se diriger. Le Canadien mise sur le futur et a vraiment fait monter les enchères le plus possible aujourd’hui.

Le meilleur espoir est certainement Barron qui possède un gros potentiel offensif et qui a connu du succès dans le hockey junior. On parle d’un bon patineur à bon gabarit qui peut faire le travail dans les deux sens de la patinoire. Il devient déjà l’un des meilleurs jeunes joueurs de l’organisation que l’on tentera de développer.

À noter qu’il a joué avec le défenseur du Canadien Kaiden Guhle durant le Championnat du monde junior de 2021. On pourrait les réunir un jour à Montréal.

Article précédent

Andrew Cogliano se joint aussi à l'Avalanche

Article suivant

Andrew Hammond n'a fait que passer à Montréal

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.