CanadiensHockeyLNH

Michel Therrien revient sur sa relation avec Subban

L’ancien entraineur-chef du Canadien Michel Therrien a dirigé PK Subban durant quatre saisons à Montréal. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on sentait que les deux hommes n’entretenait pas une super bonne relation entre les deux.

De passage à la « Poche Bleue » ce midi, l’ancien pilote du Tricolore assure toutefois que ce n’était pas qu’il ne s’entendait pas bien avec lui, mais qu’il fallait parfois le diriger au bon endroit malgré son talent indéniable.

« Plusieurs personnes pensaient qu’on n’avait pas une bonne relation, mais j’ai adoré diriger P.K. Subban. C’est comme un cheval de course, tu dois le guider mais tu sais que tu peux gagner le »derby » du Kentucky. C’est un joueur qui avait un talent naturel et qui était excitant à voir jouer.» Therrien

On se souviendra surtout du fait que Therrien était à l’origine de la décision de l’équipe que Subban et Price cessent de célébrer après une victoire avec le « Triple-Low 5 ». On disait que c’était une distraction pour les autres joueurs et que ça n’avait pas sa place. Pourtant, les amateurs appréciaient grandement ces célébrations différentes.

À son retour avec le Canadien, Therrien assure qu’il a décidé de lui-même s’occuper de Subban, acceptant de prendre le rôle de méchant pour s’assurer que le défenseur soit concentré à sa vrai tâche de jouer au hockey. Il aurait même demandé aux vétérans de le laisser s’en occuper afin de soutirer le meilleur de son joueur, alors que Subban venait de faire la grève, n’ayant pas signé de nouveau contrat encore.

« J’ai rassemblé le groupe de vétérans et je savais qu’ils étaient durs avec P.K. J’ai dit aux gars que j’allais m’en occuper personnellement. C’était ma responsabilité en tant qu’entraîneur et en tant que leader. Je voulais faire le travail sale pour qu’eux puissent se concentrer sur le hockey. C’était une approche un peu controversée, mais j’ai réussi à soutirer le meilleur de P.K. au bout de la ligne.» Therrien

Bref, on ne saura peut-être jamais comment les deux hommes se percevaient, mais on se doute que ce n’était pas toujours rose dans le vestiaire. On dit que plusieurs vétérans ne se rangeaient pas souvent derrière Subban et que le Canadien l’a échangé aux Predators pour cette raison.

Article précédent

Plus de 100 M$ pour Nathan MacKinnon

Article suivant

Alex Galchenyuk n'a pas dit son dernier mot

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *